Accueil Livres, Arts, ScènesFilms d'animation & Cinéma Le stop-motion en ses multiples avatars

Le stop-motion en ses multiples avatars

par Pierre-Alain Lévy

Voici un film d’animation japonais réalisé avec la technique du stop-motion. Il a été produit par les étudiants de l’Université des arts de Tokyo ( Gedei 芸大). Les personnages sont des marionnettes qui sont filmées en séquences arrêtées, puis leurs positions dont légérement modifiées, multiples et reconfigurées pour donner l’illusion visuelle du mouvement.


Indubitablement, ce film est quelque peu glauque et violent au diapason de nos sensibilités, tout comme les mangas japonais d’ailleurs qui ont acquis une place de choix dans les faveurs des jeunes publics tant asiatiques qu’occidentaux.

Il faut savoir que la littérature japonaise affectionne particulièrement le fantastique et sans doute aucun l’histoire racontée dans ce film ressort de cette inclination.


La forme ainsi que l’allure de ces personnages sont à la fois frustres et enfantines. Des pantins à peine ébauchés et dégrossis. Leurs fabrications ont été sommaires, il n’y a pas eu le souci de l’émerveillement, des paillettes et des yeux qui brillent. Mort et résurrection enfin ! Tout est dans le titre anglais: Rootless heart, un coeur sans racine. On ne peut mieux dire !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus