Accueil Sciences Souriez, les extraterrestres nous regardent !

Souriez, les extraterrestres nous regardent !

par Revue de presse

Selon un article publié par des chercheurs dans la très respectable revue britannique Monthly Notices of the Royal Astronomical Society. il y aurait environ 1000 systèmes stellaires où les extraterrestres, s’ils existaient, pourraient nous regarder de loin. Voila sans problème une information qui va faire du bruit dans les chaumières ( à défaut de résonnance), intéresser nombre de savants, et tout autant plaire aux poètes, philosophes et journalistes en mal de copie. C’est en tout cas une découverte passionnante comme d’ailleurs tout ce qui a trait à ces domaines d’observations extra-terrestres.

L’astrophysique, l’astronomie et toutes les sciences liées à l’étude de l’espace et de la conquête spatiale voila qui place le rêve et le savoir vers des distances qui nous transcendent, qui nous rendent tout à la fois dérisoirement microscopiques et infiniment sublimes. Sujets de philosophie en perspective à méditer pour tous et chacun. Elles nous inscrivent dans la matière du temps et nous détachent vers la lumière.

Ces 1 004 systèmes stellaire ( eh oui pas moins) sont en ligne de mire directe sur notre planète, et suffisamment proches de nous pour pouvoir non seulement détecter la planète Terre, mais aussi des traces chimiques de la vie terrestre.

Au cours de la dernière décennie, des astronomes ont trouvé des exoplanètes en orbite autour d’étoiles lointaines en utilisant une formule simple: gardez un œil sur une étoile et attendez qu’elle s’assombrisse soudainement. Cette gradation est le signe d’une planète passant entre l’étoile et le télescope. Analyser comment la lumière change lorsque l’étoile s’assombrit peut révéler le contenu chimique de l’atmosphère de la planète.

Mais cette méthode ne fonctionne que pour les planètes dont les orbites les emmènent entre leurs étoiles hôtes et la Terre. Dans un nouvel article, les chercheurs ont renversé cette formule, demandant: Quelles étoiles proches sont correctement alignées pour que leurs habitants voient la Terre transiter devant le soleil? Des formes de vie dans ces systèmes stellaires seraient-elles capables de détecter des signes de nous, les êtres vivants à la surface de la Terre? La réponse est oui, il s’avère, pour un grand nombre d’étoiles proches.

« Si les observateurs étaient là-bas à la recherche, ils seraient capables de voir des signes d’une biosphère dans l’atmosphère de notre Pale Blue Dot »( i-e la Terre), a déclaré Lisa Kaltenegger, astronome de l’Université Cornell et auteur principal de l’article, dans un communiqué.

Vue d’artiste du James Webb Space Telescope (JWST) (NASA)

Il s’avère que les planètes sont communes dans l’espace. Depuis que les chercheurs ont confirmé pour la première fois en avoir trouvé une en transit devant son étoile en 1992, les astronomes ont trouvé 4292 planètes confirmées au-delà de notre système solaire, en orbite autour de 3185 étoiles, en grande partie grâce au satellite de recherche des exoplanètes en transit (TESS). Le (JWST), qui devrait être lancé à un moment donné cette décennie, devrait avoir la précision d’étudier plus en détail nombre de ces planètes – détectant éventuellement des gaz comme le méthane ou l’oxygène dans leur atmosphère, ce qui serait probablement des signes de vie. ( voir le site dédié )

Et si les extraterrestres disposaient de leur propre télescope spatial?

En moins de 326 années-lumière*, les chercheurs ont découvert qu’il y avait 1 004 points de vue pour repérer la Terre. Parmi ceux-ci, 508 ont des angles de vision qui leur donneraient au moins 10 heures de données d’observation chaque fois que la Terre passerait entre cet endroit et le soleil – des conditions idéales pour repérer cette petite planète rocheuse et les signes de vie dans son atmosphère.

« Seule une très petite fraction des exoplanètes se trouvera juste alignée au hasard avec notre ligne de visée afin que nous puissions les voir transiter. » a déclaré Joshua Pepper, astrophysicien de l’Université Lehigh, co-auteur de l’article, dans la déclaration. « Mais toutes les mille étoiles que nous avons identifiées dans notre article dans le voisinage solaire pourraient voir notre Terre transiter par le soleil, attirant leur attention. »

Environ 5% des 1 004 étoiles sont probablement trop jeunes pour que la vie intelligente ait évolué, supposent les chercheurs, même si une planète avec des conditions habitables les a mis en orbite. Mais les 95% restants appartiennent à des catégories d’étoiles qui peuvent soutenir la vie pendant des milliards d’années, ce qui, selon l’expérience de la Terre, est suffisamment long pour que la vie intelligente évolue, en supposant que les conditions soient bonnes.

La plupart des étoiles de la liste se situent vers l’extrémité la plus éloignée de la gamme des 326 années-lumière, car la zone où le transit de la Terre est visible devient plus petite à mesure que vous vous rapprochez de notre système solaire. Mais l’étoile la plus proche de la liste n’est qu’à 28 années-lumière. Et il y a plusieurs autres étoiles proches qui sont en passe d’entrer dans la zone où elles pourraient apercevoir la Terre dans les siècles. Certaines sont suffisamment lumineuses dans le ciel pour être vues depuis la Terre.

Deux étoiles sur la liste ont des exoplanètes connues. Et une naine rouge** à seulement 12 années-lumière de la Terre avec des exoplanètes connues – connues sous le nom d’étoile de Teegarden*** – n’a actuellement pas le bon angle de vision pour repérer la Terre, mais à sa vitesse de mouvement actuelle, elle entrera dans la zone de repérage de la Terre dès 2044.

Selon les chercheurs, la prochaine étape consiste à concentrer les opérations intelligentes de chasse à la vie sur les 1 004 étoiles identifiées dans leur article. Ils ont spécifiquement mentionné le programme Breakthrough Listen de SETI (Cliquer pour lire l’article paru dans Sciences et Avenir) , conçu pour détecter les communications des civilisations extraterrestres avancées.

Alors la prochaine fois que vous regarderez la lune ou les étoiles comme Cyrano, souriez, peut-être qu’un extraterrestre vous photographie !

Cette recherche a été publiée le 20 octobre dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society et reprise dans LIVEScience
Introduction, traduction en français et adaptation pour WUKALI par PAL

Notes:
* Rappelons que l’année-lumière est une unité de distance astronomique égale à la distance parcourue par la lumière en une année soit 9 461 milliards de km.
** Naine rouge : voir la définition qu’en donne WIKIPÉDIA (cliquer)
*** Étoile de Teegarden (cliquer)

Illustration de l’entête: Exoplanètes vues par le télescope spatial Kepler. Vue d’artiste. © NASA

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus