Andy Warhol
Accueil Actualités Le marché de l’art sous l’impact du Covid-19

Le marché de l’art sous l’impact du Covid-19

par Communique

Après une croissance de 4 % en 2019 à 4,82 milliards de dollars, le marché se transforme sous l’impact du COVID-19

Les ventes d’art et de pièces de collection en ligne ont augmenté de 4 % en 2019, pour un montant total estimé à 4,82 milliards de dollars (4,29 milliards d’euros). Le taux de croissance annuel, qui était de 9,8 % en 2018, est en baisse pour la quatrième année consécutive. Mais les conclusions de l’étude Hiscox 20201 sur le marché de l’Art en ligne suggèrent que la pandémie pourrait représenter un tournant majeur pour la vente en ligne. 

Des recherches menées par Hiscox pendant le confinement2 montrent un sentiment d’optimisme croissant parmi les professionnels de la vente en ligne : 80 % des plateformes d’art en ligne prévoient une augmentation des ventes au cours des 12 prochains mois, et 65 % s’attendent à ce que l’impact de la pandémie sur le marché soit à la fois significatif et permanent. 


Le rapport estime notamment que les ventes aux enchères en ligne de Christie’sSothebys et Phillips ont généré 370 millions $ (329,3 millions € ) au cours du premier semestre 20203, soit 436 % de plus que pour la même période en 2019. 

Ainsi les ventes en ligne ont représenté 28,3 % du total des ventes aux enchères de ces trois acteurs au cours du premier semestre 2020, contre seulement 1,2 % en 2019.

À cet égard, « L’année dernière, le marché en ligne a connu la croissance la plus modérée depuis 8 ans, s’expliquant principalement par un contexte plus général de ralentissement de l’économie mondiale de l’Art. Le marché de l’Art en ligne semblait avoir atteint une certaine maturité et trouvé sa place dans l’économie globale de l’Art. Cependant, une fois passé le traumatisme généré par les événements de ces derniers mois, le Covid-19 pourrait agir comme un catalyseur, donnant à la fois un nouvel élan et un nouveau souffle à la vente en ligne. Les transactions numériques représentent toujours moins de 10 % du marché de l’art, mais nous sommes impatients de voir comment cela pourrait évoluer dans les mois et les années à venir », commente Robert Read, responsable des Beaux-arts chez Hiscox.

Les chiffres clés du rapport

Les ventes en ligne stagnent, mais 2020 pourrait être une année charnière : Les ventes d’art et d’objets de collection en ligne ont généré un montant estimé à 4,82 milliards $ (4,29 milliards € ) en 2019, soit une hausse de 4 % par rapport à 2018. 

La croissance du marché de l’Art en ligne n’a cessé de diminuer ces dernières années, passant de 24 % en 2015 à 12,5 % en 2017, puis à 4 % en 2019. 

Croissance rapide des objets de collection divers

Ainsi l’année passée, les beaux-arts ont représenté 32 % des ventes en ligne, loin devant les montres et les bijoux (23 %), les arts décoratifs (12 %) et les meubles (8 %). Les autres objets de collection tels que les timbres et les souvenirs représentent désormais 25 % de l’ensemble des ventes. Une tendance qui devrait s’accroître avec la volonté des sociétés de ventes aux enchères traditionnelles d’attirer les jeunes collectionneurs.

L’impact du Covid-19 a accéléré les ventes en ligne

Ce faisant, les ventes aux enchères en ligne de Christie’s, Sotheby’s et Phillips ont généré 370 millions $ (329,3 millions € ) au cours du premier semestre 2020, soit 436 % de plus que pour la même période en 2019. Les ventes en ligne ont représenté 28,3 % du total des ventes de ces trois acteurs au cours du premier semestre 2020, contre seulement 1,2 % en 2019.

Vers une digitalisation du marché de l’Art

Malgré un ralentissement du marché mondial de l’art, 80 % des plateformes d’art en ligne prévoient une augmentation des ventes en ligne au cours des 12 prochains mois. 65 % d’entre elles ont déclaré s’attendre à ce que la pandémie ait un impact permanent et significatif sur le secteur.

Un marché appelé à se consolider sous 5 ans 

Cependant, 67 % des plateformes estiment que le marché de la vente en ligne sera dominé par une poignée d’acteurs mondiaux dans les cinq prochaines années. Quelque 63 % s’attendent à ce que les opérateurs du marché de l’Art existants, tels que les galeries, deviennent les principaux acteurs en ligne, tandis que 48 % s’attendent à ce qu’un outsider (start-up ou géant de la technologie) perturbe le marché.

Un marché segmenté

Il faut savoir que plus de la moitié (56 %) des plateformes d’art en ligne (contre 62 % en 2019) pensent que le marché de l’Art en ligne restera segmenté par spécialité, certaines plateformes dominant des segments spécifiques, tels que la photographie, les tirages, le mobilier ou le design.

Ces résultats constituent la première partie du rapport d’Hiscox sur le marché de l’Art en ligne en 2020 (the Hiscox Online Art Trade Report 2020). La deuxième (tendances des consommateurs d’art en ligne) et la troisième partie (services techniques d’art en ligne) seront publiées plus tard dans l’année.Vous pouvez consulter le rapport complet en cliquant sur le lien suivant : https://www.hiscox.co.uk/online-art-trade-report

(1) Le rapport Hiscox Online Art Trade Report 2020 est le huitième rapport annuel de ce type. L’étude a été réalisée par la société d’analyse du marché de l’art ArtTactic en février et mars 2020, par le biais d’entretiens avec des cadres supérieurs et des PDG de 44 plateformes de vente d’art en ligne.(2) Le rapport de cette année comprend également des recherches supplémentaires pour suivre l’impact de la Covid-19 menées par le biais d’entretiens avec 38 plateformes d’art en ligne entre mars et mai 2020.(3) Du 1er janvier 2020 au 28 juin 2020.

(1) Le rapport Hiscox Online Art Trade Report 2020 est le huitième rapport annuel de ce type. L’étude a été réalisée par la société d’analyse du marché de l’art ArtTactic en février et mars 2020, par le biais d’entretiens avec des cadres supérieurs et des PDG de 44 plateformes de vente d’art en ligne.(2) Le rapport de cette année comprend également des recherches supplémentaires pour suivre l’impact de la Covid-19 menées par le biais d’entretiens avec 38 plateformes d’art en ligne entre mars et mai 2020.(3) Du 1er janvier 2020 au 28 juin 2020.

(1) Le rapport Hiscox Online Art Trade Report 2020 est le huitième rapport annuel de ce type. L’étude a été réalisée par la société d’analyse du marché de l’art ArtTactic en février et mars 2020, par le biais d’entretiens avec des cadres supérieurs et des PDG de 44 plateformes de vente d’art en ligne.(2) Le rapport de cette année comprend également des recherches supplémentaires pour suivre l’impact de la Covid-19 menées par le biais d’entretiens avec 38 plateformes d’art en ligne entre mars et mai 2020.(3) Du 1er janvier 2020 au 28 juin 2020.

(1) Le rapport Hiscox Online Art Trade Report 2020 est le huitième rapport annuel de ce type. L’étude a été réalisée par la société d’analyse du marché de l’art ArtTactic en février et mars 2020, par le biais d’entretiens avec des cadres supérieurs et des PDG de 44 plateformes de vente d’art en ligne.
(2) Le rapport de cette année comprend également des recherches supplémentaires pour suivre l’impact de la Covid-19 menées par le biais d’entretiens avec 38 plateformes d’art en ligne entre mars et mai 2020.
(3) Du 1er janvier 2020 au 28 juin 2020.

Illustration de l’entête: Andy Warhol. Dollar sign. 1981

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus