Accueil Livres, Arts, ScènesFilms d'animation & Cinéma Betty Boop au rythme de Cab Calloway

Betty Boop au rythme de Cab Calloway

par Pierre-Alain Lévy

Un personnage de dessin animé à faire hurler d’indignation les ligues de vertu

Oui, je vous le dis tout de go, j’aime beaucoup ce genre de dessin animé, celui qui combine astucieusement, film d’animation et musique, le dessin avec l’accompagnement sonore. Ceux réalisés aux USA par les studios Fleischer de 1930 et jusqu’à 1934 furent partIculièrerment réussis avec comme héroîne sexy la divine Betty Boop et la musique de Cab Calloway .

Ah Betty Boop ! Une Marylin Monroe avant l’heure, mais toute de dessins, bimbo assumée, accroches-cœur roulés sur le front, taille fuselée d’adolescente et corps gracieux dans une robe courte et moulante qui soulignait ses formes douces et enjôleuses. Aguicheuse et charmante Betty Boop, ( Cliquer pour lire et voir les films ) nous lui avons déjà consacré un article.

Quand elle marche, un déhanché à faire chavirer un pensionnat d’adolescents prépubères ou pire encore, à troubler jusqu’au débordement un prédicateur évangéliste gagné par l’ivresse du discours. Rien de tel pour exciter la libido des GIs qui affichaient ce petit bout de femme aux murs de leurs chambrées ou le peignaient sur le fuselage de leurs avions. Un tel érotisme libéré ne pouvait que se faire des ennemis au sein de la frange puritaine américaine jusqu’à faire adopter le Code Hays qui établit ce qu’il faut bien appeler une censure sur les productions cinématographiques.

Quant à Cab Calloway, il fut une légende du jazz, il dirigea un Big Band d’abord un groupe nommé The Alabamians puis un autre devenu plus fameux The Missourians. Il fut le roi du scat et sa légendaire figure déguingandée faisait des ravages dans les clubs de l’Amérique blanche de New-York dont il était la coqueluche. Musique rythmée, native New Orleans, trompette bouchée et saxophone, syncopée, musique vocale souvent improvisée pour cérémonies funèbres comme tel est le cas dans ce dessin animé. La collaboration entre les studios Fleischer et Cab Calloway fut féconde, Ce dessin animé datant de 1933 n’a pas pris une ride, pourtant il a près de 90 ans, quelle jouvence !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus