A detective cat…

Le chat, cet animal domestique, indépendant, doté d’un fort caractère, ce félin parfois cruel mais si affectueux, cette boule de poils si rassurante.
Le chat, cet animal qui a inspiré bien des mythes (il suffit de penser à l’Égypte antique), bien des écrivains (une pensée pour [**Balzac*]), bien des contes et pas que pour enfant (ah, que de bons souvenirs sont liés au chat-botté et au marquis de Carabas), et aussi bien des auteurs de romans policiers. La liste est longue de tous ces romans policiers où un ou des chats jouent un rôle important, servent de guide à la résolution de l’énigme, de l’affaire. Les plus célèbres sûrement sont Koko et Yom Yom, les deux siamois de la série de [**Lilian Jackson Braun*] parue aux éditions 10/18.

Roman ou nouvelle et chat, autour d’une intrigue policière, c’est devenu une sorte de « marronnier » comme disent les journalistes. Qui dit « marronnier », dit difficulté d’attirer l’attention des lecteurs, dit nécessité d’avoir une certaine originalité pour « sortir du lot ». C’est certainement la première question qu’une personne devant faire un recensement critique se pose, et que je me pose.

Et [**Christian de Moliner*] réussit cette gageur. Il ne révolutionne pas le genre (mais je ne pense pas que l’on puisse le révolutionner), mais il signe un petit recueil de nouvelles (cinq en tout) très agréables à lire. Agathe, une jeune et belle attachée de presse, célibataire et amoureuse, vit dans son appartement parisien avec sa chatte nommée Jasmine Catou. Par cinq fois, cette dernière va sortir sa maîtresse de situations on ne peu plus périlleuses (comme un convive empoisonné dans un dîner). Jasmine Catou comprend très vite qui est le coupable, comment résoudre cette énigme, cette affaire, mais elle est limitée par le fait qu’elle ne puisse parler, d’où la nécessité de trouver des moyens de communication afin de se faire comprendre.

Ce recueil de nouvelles est « pétillant », remarquablement bien écrit. Il s’en dégage une sorte de douceur, de sensualité à l’image de son héroïne.

[** Émile Cougut*]


[**Jasmine Catou, détective
Christian de Molinier
*]
Les éditions du val. 6€50


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 27/11/2019

**TOUTES les [critiques de LIVRES*] à retrouver dans WUKALI

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Rechercher» en y indiquant un mot-clé.)]


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus