You’ll not like it, you’ll adore it, have a look !


Par Pierre-Alain Lévy /. **Rain*] de[** Tomek Bagiński*], le réalisateur polonais nous est connu, c’est un bon, un très bon même! Pour les aficionados de cette rubrique, nous avons déjà présenté de ce cinéaste [Tribute to Stefan Starzinski, ainsi que Katedra, The Kinematograph ou encore Fallen Art, allez les revoir ! ( Cliquer )


Dans la veine, Tout va très bien, Madame la Marquise, voici Rain, une vraie cure de bonheur, à vous regonfler à bloc pour vous faire oublier votre déprime, une désintoxication irénique après que vous ayez écouté les informations ou suivi le journal d’une quelconque de vos chaînes TV favorites. Bref, je vous jure, vous allez vous sentir mieux, surtout en écoutant à la fin la voix du sublime[** Louis Armstrong*] !

Et oui M’sieurs, Dames, voici notre monde tel que l’imagine [**Tomek Bagiński*]. Une ville monstrueuse et déserte, une sorte de Metropolis à la [**Fritz Lang*] mâtinée de science fiction apocalyptique. Des hélicoptères noirs patrouillent dans la nuit. L’ éclairage est sombre, des tonalités de gris, un homme plutôt élégant, type« salaryman» américain, portant gabardine et coiffé d’un Stenson erre dans les rues, on ne voit pas son visage, des gravats encombrent les chaussées. Il est seul, tout seul, dramatiquement seul. La pluie tombe. La pluie, l’eau lustrale qui donne vie et germination. Il est heureux et on l’aperçoit de dos les bras levés en signe de joie célébrant ainsi la manne ouverte des eaux du ciel qui se déversent en averses dans les rues, oubliant ainsi probablement une angoisse existentielle larvaire qui le taraudait.

La dernière séquence, l’univers n’est plus le même. Aux ténèbres de la nuit a succédé la lumière. On aperçoit un homme comme figé sous un éclairage aveuglant, torse nu, prisonnier, debout, relié à des tubes, des électrodes le rendant captif et soumis à on ne sait quelles machines et appareils, aveuglé par des lunettes qui l’empêchent de voir.

Images dernières, l’on sort de la mégalopole, un paysage désertique aride, une fusée ou un missile prêt au lancer. une lumière quasi aveuglante embrase le ciel, puis …!

La musique est un élément essentiel, consubstantiel de ce film d’animation de Tomek Bagiński. Celle tout d’abord d’[**Eric Serra*], compositeur français que se dispute les plus grands cinéastes, on lui doit entre autres illustrations sonores celles accompagnant les films de [**Luc Besson*] : Le Grand Bleu, Nikita, Atlantis, Léon, Le cinquième élément et le film d’animation Arthur et les Minimoys. Quant à la chanson de [**Louis Armstrong*], vous l’aurez reconnue : What a wonderful world !, quel monde merveilleux ! Contrastes saisissants, brin d’humour, derrière cigarette avant la salve ou le couperet!

– Allez, on se fait un petit plaisir, vous voulez bien ? Après le désormais poulet aux hormones d’un autre temps, la vache folle, la mal-bouffe, le réchauffement climatique, les Gilets jaunes, les inepties de [**Trump*] et j’en passe, on s’écoute cette vidéo de [**Satchmo*] le merveilleux Louis Armstrong, «nous l’avons bien méritée», non ?

– Vous en reprendrez bien un peu, juste un petit morceau, rien qu’un peu… ?

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 19/10/2019

Faites-vous plaisir, retrouvez TOUS les films d’animation présentés dans Wukali ( plus de 300 !)

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Rechercher» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus