A prestigious award for Opéra National du Rhin in Strasbourg


[**Opernwelt*] mène chaque année une grande enquête auprès des critiques : cinquante journalistes musicaux indépendants d’Europe et d’Amérique sont appelés à voter sur les événements marquants de la saison précédente. Qui a été le meilleur chanteur, qui a été la meilleure cantatrice? Quelle représentation, quel réalisateur a été particulièrement convainquant? Quel orchestre, quel choeur s’est distingué ? L’enquête d’«Opernwelt» couvre une quinzaine de catégories différentes- un total de sept cent cinquante votes par an.

Et ce ne sont pas seulement les stars ou des maisons d’opéra de renommée mondiale qui se retrouvent au sommet. Cette fois-ci, la nouvelle jeune directrice musicale du Staatstheater Nürnberg [**Joanna Mallwitz*], a été élue « Chef d’orchestre de l’année ». L’opéra du compositeur français, [**Albéric Magnard*], jamais représenté et complètement oublié, [**Guercoeur*], a été nommé la «[**Redécouverte de l’année*]» à l’initiative du Théâtre d’Osnabrück. Mais c’est la catégorie« Opéra de l’année» qui est la plus importante; Et cette année le titre ne pas pas à New York, Berlin, Milan, ou Paris, mais à [**Strasbourg, Colmar et Mulhouse*].

[**L’Opéra national du Rhin, a reçu le tire d’«Opéra de l’année 2019».*]

Et pourquoi ? Parce qu’un esprit particulier souffle ici, dans une institution qui depuis plusieurs années se définit comme l’[**«Opéra d’Europe»*], une institution solidement ancrée dans les trois villes où elle se produit et qui construit en même temps des ponts non seulement sur le Rhin mais aussi vers l’Europe et le monde. Et cela, grâce à une programmation qui cherche et encourage le dialogue entre époques et cultures différentes. Le Festival Arsmondo, imaginé par [**Eva Kleinitz*], qui fut la directrice générale de cette maison, témoigne de cet esprit. Il se consacre à la musique, au théâtre et à la littérature de pays lointains comme le Japon, l’Argentine ou au printemps prochain, l’Inde. Le courage de découvrir, la curiosité, la soif d’aventure, la capacité à monter un programme original est quelque chose de remarquable. Ce n’est pas par hasard que l’[**Opéra national du Rhin*] a été élu «Opéra de l’année». C’est la récompense méritée d’un travail de grande qualité. Un travail de personnes habitées par le théâtre et la musique, qui exercent leur métier, avec coeur et esprit. Pour nous tous. Pour que nous n’oublions pas de discuter ensemble, de vivre ensemble à une époque où le langage de l’isolement et de la discrimination continue à se répandre.

Je crois que Eva Kleinitz, elle aussi, espérait que le théâtre musical puisse construire des ponts, voire déplacer des montagnes. Cela est possible quand le théâtre touche véritablement et encourage le face-à-face avec les turbulences de notre temps. Le théâtre comme laboratoire , pas comme musée. C’est cet engagement qui fait de l’Opéra national du Rhin «Opéra de l’année». Ce magnifique résultat est un hommage à l’esprit artistique et humain d’Eva, mais il est aussi la reconnaissance d’un travail d’équipe mené au quotidien depuis des années dans l’esprit d’un Opéra d’Europe qui fait la différence.

Merci beaucoup et mes félicitations- bravo !

[**Albrecht Thiemann*]

Discours prononcé à Strasbourg le 18 septembre 2019

[**Communiqué OnR*]


Illustration de l’entête: grande salle de l’Opéra national du Rhin à Strasbourg

[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 19/09/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Rechercher» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus