A famous cartoonist and an animation film maker too


**Steve Cutts*], oui rappelez vous, nombre de dessins animés de ce réalisateur britannique ont déjà été présentés dans cette rubrique. Pour la bonne bouche et pour le plaisir, revoyez celui qui a pour sujet [ l’utilisation du téléphone portable ( Cliquer pour voir ), le suivant rassemble les critiques de deux autres films (Cliquer pour voir ), quant au dernier c’est tout bonnement l’excellent Happiness (Cliquer pour lire l’article), où l’on découvre une humanité de rats peuplant le métro ( lire l’article )et voir le film (Cliquer pour voir ) avec pour illustration musicale Carmen de Bizet, ou Mendelssohn, tout bonnement génial ), films décapants, vitrioliques sur notre société. Qui ne dira jamais assez le bonheur de ce temps de vacances, au frais dans une maison bien construite et fraîche quand dehors l’enfer de la canicule terrasse toute vie normale !

[**Keep the streets empty for me*] de Steve Cutts, n’est certes pas un film d’animation, cependant à défaut de tout autre classement, et pour goûter au plaisir de voir des dessins de cet auteur, j’ai tenu à vous le présenter.

La même force critique, la férocité du trait, des raccourcis sémiotiques percutants et incisifs, cette capacité qu’ont les grands dessinateurs auteurs de dessins d’humour et de caricatures d’aller à l’essentiel et de dégager la vérité cachée et je pense à[** Honoré Daumier*] en France bien entendu, ou pour l’Angleterre, pays de Steve Cutts à [**James Gillray*] ou [**George Cruikshank*]. Le sujet est rien moins que vaste et je n’évoque pas tous ces grands talents du XXème siècle et de la presse d’opinion jusqu’à aujourd’hui !

Mais je me disperse, j’en reviens donc à Keep the streets empty for me (Veuillez laisser les villes vides pour moi seul), objet de cette chronique. Il s’agit d’une sélection de dessins de Steve Cuuts mis bout à bout et qui font en soi un film dédié ( comme l’on dit en anglais!).

Devant sélectionner parmi toutes ces productions un seul dessin qui serait héraldique de cet article, j’avoue quel fut mon embarras, tant ils rivalisent pour la plupart d’entre eux de ce punch polémique dont j’ai traité plus haut !


J’ai donc opté pour le poisson, devenu toxique par l’absorption de déchets et autres substances que l’homme déverse dans la mer. Quel eût été votre choix ? J’ai bien aimé le couple de promeneurs dont l’un est un téléphone portable, la vague de Kanagawa d’[**Hokusai*], revue et corrigée, et aussi le personnage qui a substitué un portable à son cerveau !

Je peux peut-être vous proposer une boisson bien fraîche… Oui…?

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

Contact : redaction@wukali.com

Faites-vous plaisir, retrouvez TOUS les films d’animation et de tous les styles présentés dans Wukali ( près de 300 !)

WUKALI Article mis en ligne le 27/07/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus