An herculean battle against Leukemia. A fantastic cartoon album. Must be read


Le sous-titre de cette magnifique bande dessinée, est : « Petite histoire d’une leucémie ». Tout est dit !

[**Catherine Pioli*] est une jeune trentenaire, dessinatrice illustratrice qui a passé une merveilleuse enfance en Corse avec ses parents, son frère et sa sœur jumelle. Elle habite et travaille à Paris, a un ami, tout va bien. Tout va bien sauf des problèmes d’articulations, elle enchaîne les sciatiques, est sujette à des malaises. Elle vit avec un corps de vieillard. L’ostéopathie, les médicaments sont sans effet. Alors, elle va consulter à l’hôpital pour avoir un diagnostic précis et un traitement efficace. Elle part pour une semaine, elle va y rester plusieurs mois. Ses analyses sont mauvaises, très mauvaises, elle a une leucémie !

Catherine Pioli ne nous cache rien : son isolement dans une chambre stérile, ses maux de ventre, l’attitude de ses amis et de sa famille, ses peurs, sa rage de vivre, son autodérision. A travers ses dessins elle nous décrit sa vie, elle nous explique les gestes médicaux qu’elle « subit », les effets de sa maladie sur son corps, les problèmes liés à son sang. On y apprend, de façon ludique les différences entre les globules rouges, blancs (ainsi que les trois sortes de globules blancs), les plaquettes et surtout les blastes, ces cellules souches malades que la moelle osseuse fabrique en trop grand nombre et qui empêchent les globules blancs de remplir leurs rôles. Elle dessine ces blastes comme les enzymes gloutons des années 70 : boules rondes avec deux bras, deux jambes et surtout une tétine de bébé qui bloque leurs bouches.

Elle décrit sa vie à l’hôpital, quand elle revient à son domicile, sa fatigue chronique, son ami qui l’entoure, les angoisses de sa sœur enceinte (heureusement la forme de leucémie qui touche Catherine Pioli n’est pas héréditaire), son opération de congélation d’ovaires car son traitement risque de la rendre stérile,ses espoirs et ses craintes quand ses analyses ne sont pas bonnes. Elle ne se plaint pas, elle ne veut pas se faire plaindre, elle veut vivre. Il n’y a aucun « pathos » dans cette bande dessinée.

Bien que tout ne soit pas parfait, elle a une greffe de moelle osseuse et….
Et la dernière page n’est pas écrite par Catherine Pioli car son souffle s’est arrêté le 31 juillet 2017.

Cette bande dessinée est magnifique, non seulement par l’art du dessin dont fait preuve Catherine Pioli mais par la façon dont elle parle, décrit sa maladie. Son appel au don de moelle osseuse est parfait, rien de pontifiant, non un cri du cœur, de son âme, un cri d’amour à la vie et à la fraternité.

On ne peut lire et relire Globules et conséquences, sans être interpellé, sans réagir tant la vie, la rage de vivre, est présente dans chaque page, dans chaque dessin.

Avec une seule bande dessinée, Catherine Pioli est entrée dans le cercle fermé des très grands auteurs. Hélas, il n’y aura pas d’autres albums.

[**Émile Cougut*]


[**Globules et conséquences
Catherine Pioli*]
éditions Glénat. Collection Vents d’Ouest. 19€

Ce livre a été ajouté à la Sélection Livres de Wukali


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Retrouvez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 03/07/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus