An adventure novel, excellent !


Voilà un premier roman qui vaut le détour. L’auteur, [**Serge Berthier*] est un français passant sa vie entre la France, la Thaïlande et Hong Kong. L’Europe et l’Asie, lieux que l’on retrouve dans son roman. Serge Berthier est un « voileux », soit dans [**23 ans et 23 jours*] ce n’est pas un 10 ou 15 mètres qui fend les flots, mais un « vieux gréement » à 3 mats, mais il n’y a que les « connaisseurs » de la navigation qui peuvent décrire les océans comme lui. Pensons aux romans du regretté [**Jean-François Deniau*] !

Voilà un roman qui se trouve au croisement de plusieurs genres littéraires tant par la forme que par le fond : le roman d’aventure, maritime, pensons à L’île au trésor de [**Stevenson*], mais aussi le roman feuilleton du XIX siècle (pensons à [**Féval, Ponson du Terrail*] et autre [**Eugène Sue*]). Que des genres qui ont fait des moments de lecture inoubliable. Tous les éléments, les « ficelles » sont présents. Une quête (pas un trésor dans ce roman, mais plus une quête spirituelle), un nombre certains de personnages plus ou moins éparpillés mais qui finissent par se rencontrer, voire s’unir, et une morale « bien pensante » (les méchants sont punis mais peuvent connaître une sorte de rédemption) se trouve en filigrane, des méchants pirates, des Anglais détestés (on est dans un roman français et pas grand-breton), la beauté (et la chaleur) de la Corse mise en contraste avec la grisaille (et la froideur) d’un port sur la Manche (Calais), contraste digne du film « Les chti’s » (à la différence prés que le « Nord » ne se transforme pas en lieu de grande fraternité), de tempêtes, des typhons, etc.

Quoi qu’il en soit, le lecteur est surpris (en bien) par les personnages principaux. Pas du tout ceux qu’il s’attend à trouver dans ce genre de roman, pas de jeunes premiers « tout fous », en pleine possession de leurs moyens. On est très loin de « Pirate des Caraïbes  » (cela tombe bien, on ne se rend jamais dans les Caraïbes). Non le personnage principal, Louis, est un vieux noble, ancien corsaire, le capitaine du voilier, l’ami, le frère de Louis, est tout aussi âgé et fatigué, leur serviteur cuisinier, est un ancien pirate musulman bedonnant. Il en est de même pour les marins les « plus fiables ». Bien sûr, il y a quelques « jeunes », mais soit ils sont du côté du mal (Thomas), soit ils représentent l’exemple de l’innocence prise dans les tourmentes du destin (Moïse et Margot). Et puis il y Petit-Jean qui se demande bien qui peut-être son père et ce qu’est devenue sa mère. C’est étonnant, et détonnant !

Sans compter qu’en plus, Serge Berthier transcende parfois les codes du genre. Il interpelle le lecteur, le prend à témoin, essaie de l’impliquer dans l’histoire.
J’allais oublier peut-être le plus important : l’action se déroule au début du XIX siècle, à une époque où la navigation se fait avec des bateaux à vapeur, les vieux gréements comme le Liberté sont déjà perçus comme des antiquités, des objets du passé, comme son capitaine et son ami. Plus de canonnades, d’abordages, c’était… avant.

23 ans et 23 jours est un roman portant sur une époque charnière, avec la nostalgie du passé (l’époque de notre jeunesse) et une certaine incompréhension par rapport au présent qui nous dépasse et nous amène vers notre disparition.

Bien sûr, je pourrais faire des petites critiques, réflexions, relever des répétitions alourdissant la lecture, mais n’est-ce pas courant dans les romans feuilletons ?
En ce qui concerne l’histoire, je ne peux que vous inciter à une chose : lisez [**23 ans et 23 jours*], vous la connaîtrez ! Et en plus vous aurez passé (comme j’aime à le dire) un très bon moment de lecture. Si vous n’avez pas le temps aujourd’hui, n’oubliez pas ce livre pour les moments de bronzage sur la plage durant vos vacances.

[** Émile Cougut*]


[**23 ans et 23 jours
Serge Berthier*]
édition L’Archipel. 20€99


23 ans et 23 jours de Serge Berthier a été choisi pour figurer dans la sélection Livres de Wukali


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Retrouvez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 21/05/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus