Du 28 avril au 28 octobre 2018, le Fries Museum présente l’exposition-événement Les voyages d’Escher (Escher op Reis). Environ quatre-vingts gravures originales feront le voyage vers[** Leeuwarden*], ville natale de [**M.C. Escher*] et Capitale européenne de la Culture cette année. L’exposition retrace l’évolution artistique d’un artiste graphique surdoué sur le plan technique jusqu’à devenir un artiste de renommée internationale.

Les voyages d’Escher propose une immersion dans l’évolution d’Escher en tant qu’artiste. L’exposition met la lumière sur l’influence des différents sites où il résida durant sa vie. Des Pays-Bas gris et sans relief des années dix du XXe siècle à la Méditerranée ensoleillé et montagneuse. Les visiteurs embarquent pour un voyage à travers la vie de M.C. Escher grâce à environ quatre-vingts œuvres originales, agrémentées de lettres, dessins, photographies et objets personnels. La disposition innovatrice de l’exposition permet de se plonger véritablement dans la vie et le travail d’Escher.|center>

[**Princessehof*]

[**Maurits Cornelis Escher*] naquit en 1898 dans l’hôtel particulier de Leeuwarden qui héberge actuellement le Musée des Céramiques Princessehof. Jeune artiste, M.C. Escher entreprit un voyage en Italie, où il vécut ses années les plus heureuses. Une série de gravures de villages italiens ainsi que ses œuvres sombres de ‘Rome la nuit’, révèlent comment le paysage l’incita à expérimenter avec des perspectives remarquables et des compilations d’images. De retour aux Pays-Bas, Escher transforma l’ensemble de ces expériences et impressions en images mathématiques complexes et en univers impossibles. Le Belvedere, mondialement connu, montre en arrière-plan un paysage italien de montagne et dans Metamorphose II est intégrée la ville portuaire d’Atrani. L’exposition propose bien sûr également les surfaces décorées, métamorphoses, perspectives et autres impossibilités iconiques d’Escher. Ses chefs-d’œuvre se révèlent être bien plus que des prouesses techniques, ce sont des montages d’éléments venus de différentes périodes de sa vie haute en couleur.

Communiqué|right>


[(


– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 14/04/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus