Gars Bardine, a famous Russian animation director


Il y a fait bien longtemps que nous n’avions point publié dans notre rubrique un article sur un film d’animation de **Garri Bardine*]( Гарри Яковлевич Бардин), cet immense réalisateur russe. En vérifiant nos archives nous avons constaté que ce sont pas moins de 5 films qui ont déjà été traités dans Wukali à savoir : [Adagio, Autrefois nous étions des oiseaux, Le Loup gris et le Petit chaperon rouge que j’affectionne particulièrement ainsi qu’un Vilain petit canard et pour terminer, Le Chat Botté.

Au demeurant (petite indication) vous pouvez aussi par vous-même explorer la richesse ( eh oui !) de la rubrique Films d’animation en repérant en haut de page dans un menu déroulant la rubrique afférente, vous serez (osons le mot), émerveillé ! ( je sais, oui, question compliments, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, ne m’en voulez pas !)


«Un bon faiseur», pas à la manière d’un Balzac si je peux me permettre une comparaison mais ( et c’est transparent dans ce film) celle d’un [**Jacques Tati*], un raconteur d’histoires, de séquences de vies, de ces historiettes toutes simples un tant soit peu clownesques style Mon Oncle ou Jour de Fête. Là dans ce film, Tyap, lyap – peintres, deux personnages comme deux clowns qui s’affrontent. Deux figurines en pâte à modeler d’une conception frustre au demeurant et[** Garri Bardine*] sait jouer de la malléabilité de la matière jusqu’à l’absurde ou plus précisément la fantaisie, car c’est bien dans le monde de la fantaisie qu’excelle le film d’animation dans toutes ses occurrences. La technique parfaitement maîtrisée et discrète cède le pas à la narration, comme au cirque on sourit des facéties des deux personnages, clown blanc et Monsieur Loyal d’un nouveau genre, la vis comica sovietica.

C’est tout simple, tout simplement charmant et intelligent et l’accompagnement musical d’un jazz léger et guilleret est parfaitement adapté.

Ce film date de 1984, et pourrait paraître d’un temps bien éloigné. Outre la référence involontaire au livre d'[**Orwell*], 1984 était la date qu’un soviétologue, comme on disait à l’époque avait imaginé en 1970 comme annonciatrice de l’implosion de l'[**URSS*]. Ce soviétologue n’était autre qu’ [**Andrei Amalrik*], un dissident russe chassé de l’université et expulsé de son propre pays ( ce dernier devait mourir dans un accident de voiture suspect en Espagne ). En fait il n’avait pas été très loin de l’Histoire et il faudra encore attendre cinq ans pour que son analyse se vérifie!

Je n’aurais pas le ridicule de faire dire à ce film d’animation de Garri Bardine ce qu’il n ‘est pas, non ce n’est pas un film politique dans le sens léniniste du terme. Ce faisant ces deux personnages ressemblent étrangement à Vladimir et Estragon les deux protagonistes d’En attendant Godot de [**Beckett.*] Leur rapport à l’autorité est nulle, deux clowns rêveurs incapables de peindre correctement un mur ! Métaphore de ce qu’était devenue la défunte URSS sous le régime communiste, possible, mais Garry Bardine est avant toute chose un grand artiste et si métaphores il y a, elles sont subtiles pour éviter les censures de l’époque. L’humour, et chacun le sait, étant la plus formidable résistance à l’oppression !

Actualité oblige, le tout dernier film de [**Garri Bardine*] va bientôt sortir, il s’intitule [**Bolero 17*] référence évidente et hommage à la musique de [**Maurice Ravel*], la première est prévue en avril 2018.

[**Pierre Alain Lévy*]


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

Retrouvez tous les films d’animation présentés dans Wukali ( plus de 250 !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 10/03/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus