– [**Nuit 104 Colombia*] samedi 16 décembre à partir de 21h

Soirée de clôture de l’[**Année France-Colombie 2017*], la Nuit104 spéciale Colombie s’avère particulièrement riche sur le plan musical, avec plusieurs groupes et musiciens de la nouvelle génération qui oscillent avec maestria entre modernité et tradition, de l’électro/techno à la cumbia en passant par le rap. Des activités insolites et des spécialités culinaires colombiennes viendront rythmer cette nuit très bigarrée.

Concerts et DJ sets
Emile Omar (Radio Nova – Paris)
Crew peligrosos (rap, cumbia – Medellin)
Ghetto Kumbé (tribal house caribéenne – Bogota)*
Mitú (techno futuriste de la jungle – Bogota)*
El Leopardo (electro cumbia – Bogota) *

* curated by nuits sonores

[**Dîner colombien*]
par Julian Estrada (chef du restaurant Qué haré para enamorarte)
María Teresa Vélez (chef du restaurant Naan)
et Claudio Episcopo (chef du Grand central)

– [**Bal Pop’ Colombien et concert de Yuri Buenaventura*]
Dimanche 17 décembre de 13h30 à 19h

Lampions, guirlandes, buvette : le Centquatre-Paris se pare des atours festifs de la guinguette pour faire guincher petits et grands.

[**Pour la clôture de l’Année France-Colombie 2017*], un Bal spécialement programmé en l’honneur du pays, où l’on verra notamment se produire les danseurs Swing Latino, qui initiera le public à la salsa de Cali, le groupe Salsos + avec 11 musiciens et le DJ Emile Omar un des 2 Grand Mix(eur) de Radio Nova.


– [**Concert*]
Yuri Buenaventura à 17h

– [**Gastronomie*]
Brunch de 12h à 14h
par Julian Estrada (chef du restaurant Qué haré para enamorarte)
María Teresa Vélez (chef du restaurant Naan)
et Claudio Episcopo (chef du grand central)

– [**Foodtrucks*] de 12h à 18h30
Triporteur Sabroso et la Chivita de Empanadas

Visuels : Yuri Buenaventura © DR, Bal Pop-CENTQUATRE© Adeline Vengud

– [**Exposition produite par la Biennale Nemo et le CentQuatre Paris, à partir du 9 décembre*]

Les Faits du Hasard

Accidents artistiques intentionnels et relecture poétique d’une société technologique perçue à l’heure du numérique sont au cœur de la prochaine exposition centrale de la Biennale internationale des arts numériques au CENTQUATRE-PARIS, Les Faits du hasard. Une façon pour l’homme de reprendre la main sur la machine ?
5 artistes colombiens seront exposés dont [**Juan et Santiago Cortes, Alba Triana, Daniel Gonzalez.*]


– [**Attaches*], [**une exposition de la jeune scène artistique colombienne à Paris*], du 7 décembre 2017 au 13 janvier 2018

Cité internationale des arts, Paris

Pour la première fois, l’exposition réunit 21 artistes de la jeune scène artistique colombienne à Paris sur plus de 600 m2 dans la Galerie, le Corridor et l’Auditorium de la [**Cité internationale des arts*].

Dépassant le seul cadre des arts visuels et des arts plastiques, l’exposition Attaches laisse une place importante au cinéma, et intègre aussi le design, la musique et l’illustration.

Sous la direction de la commissaire d’exposition[** Claire Luna*], l’exposition est réalisée par les étudiants du département Amérique latine de l’IESA arts&culture.

[(Les artistes d’Attaches :

Alexandra Arango – Iván Argote – Marcos Avila Forero – Chloé Belloc – Karen Paulina Biswell – Hilda Caicedo – Violeta Cruz & Léo Lescop – Raphaël Faon & Andres Salgado – Lilli García Gómez – Carlos Gómez Salamanca – Laura Huertas Millán – Ana María Lozano Rivera – Julia María López Mesa – Guillermo Moncayo – Daniel Otero Torres – Camilo Restrepo – Felipe Ribon – Camila Salame – Juan Soto – Ana Tamayo)]


– [**La Colombie et l’avenir*]- 8 décembre 2017 de 18h à 21h30
Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou, Paris

Soirée organisée dans le cadre de la clôture de l’année de la Colombie en France. Le programme sera composé d’un ensemble d’interventions littéraires et critiques sur le rapport de la Colombie, de ses artistes et de ses intellectuels, à sa mémoire mais aussi à son avenir, en relation avec tous les thèmes sociaux et politiques qui auront été abordés durant le semestre dans la programmation de la saison. Un lien sera fait avec la présence de collectifs colombiens dans le Centre pour l’opération « Cosmopolis ».

[**Programme de la soirée*]

Dialogue entre [**Jean-Michel Blanquer*], Ministre de l’éducation nationale
et auteur de La Colombie (collection « Que sais-je ? », PUF) et [**Sergio Caramillo*]

Projection / sélection d’extraits de films colombiens

– [**Débat : Colombie-France : post-conflit, paix et mémoire*]
avec : [**Juan-Carlos Henao*], sur la justice transitionnelle , [**Francisco de Roux*], sur le processus de paix

[**Laura Restrepo*], écrivain,[** Libia Posada*], artiste et [**David Djaïz*], auteur de La guerre civile n’aura pas lieu (Les éditions du Cerf). Animée par [**Olivier Compagnon*], directeur de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (IHEAL)

Performance proposée par [**Zarys Falcon*] et [**Gina Collazos*], artistes

– [**Dialogue croisé sur l’avenir*]

avec [**Marc Augé*], anthropologue et [**Fabian Sanabria*], co-commissaire de l’année de la Colombie en France

Communiqué


[(Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées en contrebas de la page.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 27/11/2017)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus