Grandfathers’s newlook guide

[**Pierre Antilogus*] et [**Jean-Louis Festjens*] livrent après Le Guide du jeune couple et Le Guide du jeune père, un Guide du jeune grand-père. Ils gardent toujours le même humour, que celui qui n’éclate pas de rire en le lisant retourne à ses études de grand-père ! Le problème quand vous avez des enfants, des garçons aussi bien que des filles, c’est qu’au bout d’un certain temps, ils refusent de vous écouter. Vous vous sentez encore jeune, voire très jeune, et voilà que malgré le veto absolu que vous avez mis, ils vous annoncent que vous allez être grand-père (de fait vous comprenez : «Allez le vieux, ton temps et fait, il faut laisser la place !». Par principe, vous faites la tête (on ne sait jamais même à l’ état de foetus votre descendance pourrait vous entendre et vous ne voulez pas que l’on vous accuse injustement d’apprendre des « gros mots » aux petits. Bien sûr, dès la naissance vous voulez vous mettre des baffes car c’est plus fort que vous, vous bêtifiez au premier regard. Et après, n’en parlons pas…

Bien sûr, le statut de grand-père est nettement plus plaisant que celui de parent : pas de couches à changer régulièrement, des nuits normales non coupées par les hurlements du bébé, aucune responsabilité dans l’éducation, et même si vous voulez vous faire bien voir (par le petit sûrement pas par les parents), vous pouvez allègrement violer toutes les règles en les bourrant de pâte à tartiner à l’huile de palme et autres hamburgers avec des frites bien grasses, ce n’est pas de votre faute s’ils préfèrent ça aux légumes-bio bouillis ! Et j’en passe et des meilleures.

Quand vous y réfléchissez, c’est vraiment une sacrée belle aventure que d’être grand-père, mais vous préférerez vous faire couper la langue que de l’avouer à vos enfants : ils ont désobéi, alors vous allez pas leur faire plaisir. Ce qui me gène le plus c’est qu’ils savent que j’écris pour Wukali et qu’ils lisent mes articles.

Dans leur livre [**Pierre Antilogus*] et [**Jean-Louis Festjens*], à travers quatre parties toutes aussi drôles les unes que les autres, nous amènent à percevoir les joies mais aussi les dangers que représentent ces petits êtres qui ont un quart de vous dans leurs gènes (par principe beaucoup plus, les autres grands-parents étant beaucoup plus accessoires). Et puis que faire de l’ennemi : l’autre grand-père, car mathématiquement tout enfant à 2 grand-pères et il faut montrer très vite que l’autre n’est pas grand chose par rapport à vous.

Si vous ne savez pas exactement comment vous situer, les auteurs vous font passer des tests, vous donnent des exemples, vous guident dans ce nouvel univers. A la fin, ils vous offrent dix bonnes raisons d’être un jeune grand-père. De fait, leur « morale » peut se résumer à : « face à l’inconnu, il faut rester soi même et vos petits enfants vous adoreront ».

[**Pierre de Restigné*]


[**Le Guide du jeune grand-père
Pierre Antilogus et Jean-Louis Festjens*]
éditions Albin Michel. 18€


[(Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées en contrebas de la page.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 28/11/2017)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus