A painter and a photographer


C’est à une double exposition que convie La Mareschale, cette maison de la culture qui ne dit pas son nom à Aix en Provence. Deux artistes: un photographe[** Emmanuel Curt*] et une peintre [**Pétra Wauters*]. Voici un nom qui vous est familier car Pétra tient avec brio une chronique culturelle et sensible dans Wukali. Cette fois ci c’est le peintre qui s’exprime ( que dois-je dire: «le» peintre ou «la» peintre? Zut de l’Académie !)

Pétra, la touche de Pétra semble fragile, évanescente, délicate et sensible, elle est toute à la fois de retenue mais en fait savante, puissante et bien posée. Le métier est là, la technique, la main et l’oeil sont là avec la sensibilité en plus. Rien de plus difficile qu’une aquarelle, cela donne aux amateurs l’impression d’une rapidité et d’une facilité d’exécution, mais c ‘est tout l’inverse. C’est un peu comme ces peintres Song qui voyaient chaque jour une montagne, l’intériorisaient puis, pourquoi, comment, portés par l’air du temps, une brise ou un rayon de soleil, un moment d’humeur, une chaleur au coeur ou une démangeaison dans le poignet, se mettent devant leur rouleaux de soie ou de papier et peignent d’un trait leur idée de la montagne, nul besoin d’y revenir, tout est là tout est dit, plus rien à y ajouter, un peu au demeurant comme la peinture classique française. C’est cela l’Everest des artistes, une fois que le pinceau est posé, le monde peut s’effondrer. Et puis Pétra ce sont aussi des huiles, des acryliques et autres techniques mixtes, tout un aréopage contenu du métier de peintre.

Pétra Wauters peint comme elle est, avec générosité, avec maestria, et ses élèves (car elle enseigne aussi la peinture) la reconnaissent comme exigeante et chaleureuse. Pétra a voyagé, a bourlingué, elle est un peu le Blaise Cendrars de la peinture. Elle a vécu en Argentine, elle y a découvert des paysages incroyables et contrastés, le chaud, le froid, le très chaud avec les volcans, le très froid avec les glaciers et puis la mer, la mer la vaste mer console nos labeurs… Des paysages de terre, d’eau ou de feu.

Elle a rapporté de ses années dans l’hémisphère sud une foultitude de paysages mentaux, le soleil de [**Provence*], [**Aix*] bien sûr, et ses rencontres humaines ont fait le reste. Pétra Wauters sait peindre l’eau, le ciel, les atmosphères, l’entre-deux, son regard sur la nature est d’intériorité. Ses paysages nous sont familiers et nous les aimons, connaissons et reconnaissons, Ses ciels voilés d’hiver, ses soleils cristallins, cette mer agitée, cette Méditerranée imprévisible parfois, ces saisons contrastées avec ou sans soleil mais avec une lumière provençale qu’elle nous donne à voir, une petite poésie, une «petite cantate» comme aurait dit [**Barbara*], une exposition proche du coeur.

C’est une exposition à deux voix, celle aussi d'[**Emmanuel Curt*] photographe. L’Arboretum, une collection photographique, un verger poétique, comme il la définit lui-même. L’oeil du photographe est celui d’un sorcier, d’un chamane, d’un passeur. Arbres remarquables, branches, feuilles, bosquets, tiges, prennent des poses. C ‘est une métamorphose, mais une proximité aussi, et après avoir vu ses photographies, notre regard de spectateur, n’est plus le même sur le monde végétal, il est joyeux et respectueux.

La gémellité des approches de ces deux artistes est subtile et intéressante, deux regards différenciés et cependant une vision commune partagée et sensible.

Le vernissage de cette exposition [** Pétra Wauters*] et [**Emmanuel Curt*], «Univers – Nature» aura lieu le [**vendredi 17 novembre*] à La Mareschale à 18h, et animation à 18h30 avec la participation exceptionnelle de[** Bernard Issartial*] récitant et [**Guyen Van Minh*] flûtiste pour une déclamation poétique musicale parmi le public.

[**P-A L*]


[**Univers Nature*]
[**Pétra Wauters*] peintre et [**Emmanuel [**Curt*]*] photographe
La Mareschale. Aix-en-Provence
du vendredi 17 novembre au vendredi 22 décembre 2017

[(
La Mareschale à deux pas de la bastide du Jas de Bouffan
27 avenue de Tübingen. Aix-en-Provence

Horaires des visites du lundi au vendredi :
Espace accueil : du lundi au jeudi 9h-12h et 13h30-17h, et le vendredi 9h-16h30
Hall de la Bastide : du lundi au jeudi 9h-17h et le vendredi 9h-16h30
Salle du Bastidon : lundi 9h-18h / mardi 9h-12h et 14h-17h30 / mercredi 9h-12h / jeudi 9h-14h / vendredi 13h30-16h30
)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus