A la suite de l’étude consacrée à l’iconographie de [**Salomé*], et tout particulièrement celle traitant du symbolisme, nous avons reçu de Monsieur [**Bertrand Puvis de Chavannes,*] petit neveu de Pierre Puvis de Chavannes, des informations sur son grand oncle, c’est avec grand plaisir que nous les rendons publiques.

[**P-A L*]


Bonjour Monsieur,

j’ai lu avec intérêt vos lignes sur l’iconographie de Salomé.
Et particulèrement celles concernant la peinture de Puvis.
Je pense que vous ne verrez pas d’inconvénient à lire ces petits correctifs :
[**Marie Cantacuzène*] a posé pour la Salomé du Barber Institute de Birmingham. Or la peinture reproduite est la version de la National Gallery, Londres…pour laquelle posa un modèle aujourd’hui inconnu. D’autre part, le visage de Saint Jean-Baptiste, dont il existe de nombreux dessins préparatoires, est très éloigné des traits de Puvis à l’approche de la cinquantaine… Il avait déjà ceux qui apparaissent sur le bronze de Rodin, réalisé en 91.
En tous cas, tout ceci n’enlève rien à l’intérêt que m’a procuré la lecture de votre essai.
Bien à vous.

[**Bertrand Puvis de Chavannes*]
Président du Comité Pierre Puvis de Chavannes
www. comitepierrepuvisdechavannes.com


– L’illustration de l’entête est celle d’un tableau de[** Harry Scheffer*] (1847) représentant [**Pierre Puvis de Chavannes*] et qui nous a été transmise par Monsieur Bertrand Puvis de Chavannes que nous remercions


Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées en contrebas de la page.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 07/10/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus