A cartoonist from Estonia


Triangle est un des films les plus connus du réalisateur estonien **Priit Pärn*] que nous avons déjà présenté dans Wukali( [Divers in the rain)

L’histoire que raconte ce film (mais existe-t-il vraiment une histoire?) c’est celle d’un ménage à trois, et les noms prononcés de chacun des personnages constituent tout le dialogue, habillés d’un érotisme prégnant, banal et envahissant: Vilktor, Julia et Edouard. Une certaine légèreté de l’être, de ce type d’humour qui était caractéristique de l’ère soviétique, une forme de déréliction, de résistance, de soupape de sécurité contre l’ennui du quotidien, la petitesse des temps et l’idéologie totalitaire.


L’univers décrit est sans nul charme et poésie, la couleur n’a que peu d’importance, tout repose sur le dessin, quant au sujet proprement dit, des Don Juan de bar-tabac séduisent tour à tour la belle Julia et chacun devient une star de Cinecitta ou Hollywood. On se croirait presque dans un film italien des années cinquante! Le style et c ‘est bien l’essence même de ce film de Pritt Pärn est purement graphique, parfois proche de la caricature, presqu’expressionniste

Les fonds musicaux sont empruntés avec un certain humour à la musique classique et débutent bien sûr, eu égard au sujet, par la Marche nuptiale de Mendelssohn, suivie d’airs au clavecin et d’immanquables tangos argentins, second degré bien entendu !

[**Pierre-Alain Lévy*]


*Contact *] : [redaction@wukali.com
WUKALI 04/03/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus