Many famous authors pay a tribute to Sherlock Holmes by. Brillant and so witty !


Voilà bientôt 130 ans que le génial [**Arthur Conan Doyle*] créait le personnage de [**Sherlock Holmes*] et de son « biographe » le [**docteur Watson*]. On sait tous que le succés de ce détective fut tel que son auteur voulut le tuer mais dut y renoncer tant l’opinion publique lui en faisait grief. Il est exceptionnel qu’un personnage survive à son créateur. Il y a quelques autres exemples comme le chevalier Dupin d‘[**Edgar Poë*] ou Arsène Lupin de [**Maurice Leblanc*] qui sont réapparu sous la plume d’autres auteurs. Mais aucun n’a connu la destinée de Sherlock Holmes. Non seulement il y a eut des continuateurs, des écrivains qui ont fait revivre des nouvelles enquêtes du détective londonien, mais surtout, très vite après sa création, ce personnage de fiction a fait l’objet de nombreux pastiches, phénomène qui perdure encore de nos jours. Même Arthur Conan Doyle s’est amusé à ce genre d’exercice.

Voilà un recueil d’une vingtaine de pastiches. Des courts, des longs, des « sérieux », des « délirants ». Certains même mettent le héros dans des positions, des situations qui le ridiculisent totalement. Parfois c’est directement Sherlock Holmes dont il est question, d’autres fois c’est même le nom et le prénom qui change alors nous lisons une histoire concernant Shardrock Cholmes ou de Shamrock Jolnes.

Plus d’un écrivain a écrit ce genre de pastiche autour de Sherlock Holmes, et pas des moindres, pas des auteurs célèbres pour leur contribution à la littérature policière comme [**Jean Giraudoux*] ou [**Jack London*], et pourtant, eux aussi sont tombés sous le charme du cocaïnomane le plus connu de la littérature.

Il n’est pas nécessaire, loin de là d’être un spécialiste de Sherlock Holmes ou membre d’une des nombreuses associations autour de lui pour apprécier ce recueil publié, comme par hasard, par les [**éditions BakerStreet*] les biens nommées. Lire ce recueil est un vrai régal pour l’esprit, même pour ceux qui sont loin d’apprécier le genre policier, ce qui est le cas d’une de mes sœurs qui vient de le lire et surtout de me le rendre pour que je puisse le ranger en bonne place dans ma bibliothèque après avoir achevé cette chronique.

[**Émile Cougut*]


[**Le détective détraqué ou les mésenventures de Sherlock Holmes*]
éditions Baker Street. 18€


*Contact *] : [redaction@wukali.com
WUKALI 11/02/2017


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus