A Polish legend in the context of German invasion in Poland


La The Legend of Boruta est un premier film du cinéaste polonais [**Bartek Nowakowski*] réalisé au Canada à Vancouver en 2007. L’histoire se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, un soldat allemand en Pologne reçoit l’ordre de son supérieur d’aller explorer de vieilles galeries souterraines servant de catacombes. Une légende est attachée à cette nécropole. Angoissé, seul, il explore le dédale des galeries puis arrive dans une salle ou gisent à terre au milieu d’ossements, des objets d’orfévrerie. Un cadavre est assis sur un trône, le corps recouvert de bandelettes telle une momie. Il est manifestement mort depuis longtemps.


Il retrouve force et vigueur, en réaction à la profanation des lieux tandis que dans le même temps le visage du soldat allemand à la croix gammée se craquelle comme une vieille céramique jusqu’à exploser suivi du corps en entier qui se démembre et se délite jusqu’à devenir poussière. On est dans la droite ligne de Path of Hate de [**Damian Nenow*], réminiscence évidente, sans toutefois arriver à l’excellence technique du modèle. Des points forts dans le rendu du visage, en revanche de grande faiblesses pour ce qui a trait à la modélisation, au rendu du paysage et des couleurs. Si c’est un premier film très prometteur, on ne peut cependant point rejeter l’idée du plagiat.

[**Pierre-Alain Lévy*]


*Contact *] : [redaction@wukali.com
WUKALI 28/01/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus