An excellent lesson to combine opera with a broad audience !


« >**1mn 1s*] qui dit mieux ? Ce court métrage d’animation, A l’opéra, ne mérite-t-il pas pleinement son nom ? Il en vaut la peine, vous allez le voir. Tout ou presque est dans le titre, et dès les premières images on est plongé dans l’univers de l’opéra avec des choeurs de Cavalleria Rusticana de [**Mascagni*]. Je ne vous parlerai là dans cette chronique hebdomadaire que j’ai un réel plaisir à écrire vous le savez, ni du théâtre lyrique et pas davantage de la musique vériste, chaque chose à sa place ! ( pour plus d’information sur ce sujet d’ailleurs, je vous invite à découvrir l’étude que [Wukali (Cliquer) avait consacré voilà quelques mois à ce sujet – 6 articles au total)


Voici de ces films que j’aime bien, en la circonstance içi un film argentin signé [**Juan Pablo Zaramella*] et réalisé en 2010. Un humour subtil et fin combiné à une élégance technique (la pâte à modeler) et cinématographique, avec, et c’est ce qui fait aussi la différence, ce raffinement qu’apporte la musique, ici d’opéra et raison d’être de ce scénario. Et quand je pense qu’il existe des jean-foutre ( j’en connais, ne me demandez pas les noms, et pas des moindres !) qui prétendent que l’opéra ne s’adresse qu’ à des vieux et/ou à des réacs, j’enrage !

J’avais découvert voilà quelques temps déjà un petit bijou ( Wukali a 5 ans déjà, le temps passe vite!) en tous cas au niveau de l’humour, une autre film d’animation, celui-la américain ( nord-américain pour les ronchonneurs mais vous m’aviez compris!) qui mettait en image avec un humour corrosif à faire hurler de rire, l’air una furtiva lagrima,(cliquez, allez vite voir) tiré de L’élixir d’amour de [**Donizetti*].

Ne pensez vous pas que c’est en décloisonnant ainsi les arts que l’on pourrait ouvrir par exemple la musique «classique» et l’opéra, et les faire aimer par de très jeunes publics ? Que serait-ce d’autre si ce n’est ce que l’on nomme aujourd’hui du marketing, c’est à dire de l’efficacité dans la communication. C’est drôle, c’est fin, c’est charmant et plaisant, c’est court et efficace, ce n’est pas vulgaire, et puis et puis cela fait sourire, non vous n’êtes-pas d’accord ?

[**Pierre-Alain Lévy*


WUKALI 29/10/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus