Easter in Aix en Provence, all music is love !


L’ambiance est détendue pour présenter lors d’une conférence de presse ce lundi de septembre au[** Grand Théâtre de Provence*], le programme de cette cinquième édition aixoise 2017. Ne vous fiez pas au Teaser qui présente l’événement sur le net. On y découvre un Grand Théâtre dans tous ses états entre bruits de couloirs et incompréhensions. C’est pour le fun et bon enfant, à l’image des relations que nouent [**Renaud Capuçon*], Directeur artistique et [**Dominique Bluzet*], Directeur exécutif, depuis que le festival est né.

Grâce aux metteurs en scènes de l’évènement, au mécénat du [**CIC*], à la qualité du programme et de ses interprètes, [**Aix*] est devenu un des lieux incontournables de la musique classique. Et le public l’a bien compris, qui vient de loin pour assister à des concerts prestigieux. Des mélomanes, mais pas que, puisque le festival est un festival pour tous, ouvert à tous, et une foule de curieux vient grossir chaque année ses rangs. Un festival qui offre aussi sa tribune d’excellence aux jeunes musiciens de la scène internationale. « Donner sa chance aux talents de demain !» !Renaud Capuçon insiste sur ce point et sur le fait qu’il y aura durant ces deux semaines que durera l’édition 2016, de belles découvertes à faire sur les 22 concerts dans différents lieux de la ville.

En voici en détail le programme commenté par[** Renaud Capuçon *]

[( FESTIVAL DE PÂQUES, Aix-en-Provence : du 22 mars au 3 avril 2017.)]


Lundi 10 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**John Eliot Gardiner*]
[**Monteverdi*] Le Retour d’Ulysse dans sa patrie

Rencontre exceptionnelle de[** Sir Gardiner*] qui dirigera pour la première fois cette œuvre et le [**Monteverdi Choir*] à l’occasion du 450e anniversaire de [**Monteverdi*].

«C’est un événement ! Gardiner est un peu notre « parrain ». ce Grand musicien n’était pas venu dans la région depuis 1984, aussi, il était très heureux de jouer à Aix en 2015
(C’était la Messe en si mineur, BWV 232 avec the English Baroque Soloists Monteverdi Choir. Un grand moment.

Lorsque John Eliot Gardiner nous a proposé il y a deux ans, après avoir été conquis par Aix, cette salle, l’acoustique, le public, de revenir, nous étions enchantés, bien évident, et nous lui avons donné carte blanche. Il a choisi de monter cet opéra de Monteverdi et nous sommes très heureux et très fiers de pouvoir le présenter en avant première d’une tournée qu’ils vont faire par la suite. Un « semi-staged opéra », demi-mise en scène…. Le Festival de musique classique, n’est pas un festival d’art lyrique avec des grandes mises en scènes. Ce n’est pas notre mission »


Mardi 11 avril – Cathédrale Saint-Sauveur à 20h30

[**Pergolèse. Stabat Mater*]
[**Cappella Gabetta. Andres Gabetta*] violon et direction, [**Valer Sabadus*] contre-ténor, [**Christophe Dumaux*], contre-ténor

[**Antonio Vivaldi*] Salve Regina
[**Giovanni Battista Pergolesi*] , Stabat Mater

Ainsi que des œuvres de [**Giovanni Benedetto Platti*] , [**Gennaro Manna*] , [**Angelo Ragazzi*] et [**Nicola Antonio Porpora*]


Mercredi 12 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Nelson Freire
Bamberger Symphoniker. Jakub Hru*]

Pourquoi le[** Bamberger Symphoniker*]? Tout simplement par ce que c’est à mon sens un des meilleurs orchestres allemands. J’ai la chance de jouer avec eux depuis plusieurs années. C’est un orchestre qui a une tradition sonore rare.

Il fait partie de ces orchestres, comme la l'[**Orchestre du Gewandhaus de Leipzig*] ou encore la [**Staatskapelle de Dresde*], qui a gardé son identité sonore et que l’on peut reconnaître en quelques notes. Ils viennent avec leur nouveau chef de nationalité tchèque, [**Jakub Hrůša*] (Bamberger est quasiment à la frontière tchèque). Ce concert ne sera présenté que pour notre Festival. Un grand moment en perspective.


Jeudi 13 avril – Théâtre du Jeu de Paume à 18h

[**Génération@Aix
Brahms, Bartok*]

Jeunes musiciens et grand maître réunis pour la première fois. [**Paul Meyer,*] clarinette – [**Guillaume Bellom,*] piano – [**Julia Hagen*], violoncelle – [**Eva Zavaro,*] violon

[**Génération@Aix*] est un label que nous avons instauré dès la première année pour mettre en valeur des jeunes. On ne souhaitait pas les « parquer » dans des récitals de jeunes à des heures ou personne ne viendrait les écouter. Au contraire, il s’agit pour nous de les faire jouer et de les mettre en lumière avec des artistes confirmés. Cette année, il s’agit de [**Paul Meyer*], un grand clarinettiste. [**Eva Zavaro*], je ne la connais pas personnellement, c’est une élève de Julia Fischer à Munich, mais pour l’avoir entendue, elle est absolument formidable. Elle est française, et je suis heureux de voir qu’une jeune génération de violonistes français arrive et atteint le top niveau. Il y a aussi [**Julia Hagen*], talentueuse violoncelliste, pour qui la musique c’est aussi une histoire de famille et qui travaille avec mon frère [**Gauthier*] à la fondation Vuitton. [**Guillaume Bellom*] est un pianiste très jeune qui a la particularité de jouer aussi bien du violon que du piano. Il fait partie des rares instrumentistes a avoir eu la même année son prix de piano et de violon au Conservatoire de Paris, ce qui est très rare. Il vient d’enregistrer en Suisse, un disque consacré à Debussy et Schubert qui sortira l’année prochaine.


Jeudi 13 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Chamber Orchestra of Europe
Andràs Schiff*] piano et direction

[**Johann Sebastian Bach*] Ricercar à 6 voix, extrait de L’Offrande musicale BWV 1079
[**Béla Bartók*], Musique pour cordes, percussions et célesta,
[**Johannes Brahms*], Concerto pour piano n°2 en si bémol majeur,op. 8

[**András Schiff*], musicien hongrois, est l’un des plus incroyables pianistes de ce siècle. Il jouera et dirigera l’orchestre de Chambre d’Europe, venu plusieurs fois avec le chef Claudio Abbado. Pour ma part, ce sera la première fois que j’entendrai l’œuvre de Brahms, sans chef. Par ailleurs, c’est un parcours Brahms Bartok qui nous réjouit particulièrement. On va suivre une belle ligne musicale avec le concert génération et celui-.


Vendredi 14 avril – Grand théâtre de Provence à 20h30

J-S Bach. Passion selon St Matthieu
[**Collegium vocale gent. Philippe Herreweghe*]

Chaque année, nous proposons une passion de Bach, en alternance une de Saint Matthieu et de Saint Jean et cette année, la passion selon Saint Matthieu sera dirigée par un grand spécialiste [**Philippe Herreweghe*], le chœur, et des chanteurs de tout premier ordre que vous découvrirez le vendredi Saint.


Samedi 15 avril – Théâtre du jeu de Paume à 12h

[**Bach. Variations Goldberg
Beatrice Rana, piano*]

[**Beatrice Rana*] est une artiste italienne vraiment merveilleuse qui vient d’enregistrer deux disques chez Warner Classics que l’on découvre maintenant en France mais qui est déjà installée internationalement. Elle jouera les variations Goldberg de Bach dans la version originale pour piano. On les a entendu l’année dernière dans une transcription pour trio à cordes.


Samedi 15 avril – Conservatoire Darius Milhaud à 18h

[**M. Vengerov, A. Weilerstein, S-J Cho
Schumann, Raval, Chostakovitch*]

Le Festival réunit pour la première fois ces trois virtuoses. Nous sommes très fiers aussi de nos jeunes. Nous avons reçu l’année dernière un pianiste coréen absolument incroyable,[** Seong-Jin Cho*] qui a remplacé au pied levé [**Daniil Trifonov*] et vu le succès qu’il a reçu et son niveau exceptionnel, on a tenu à réinviter ce jeune homme qui a tout juste 22 ans. Il se produira avec [**Maxim Vengerov*] et [**Alisa Weilerstein*].

Malgré un emploi du temps très complexe, Maxime Vengerov, violoniste exceptionnel nous fait l’honneur de revenir à Aix pour la troisième fois. Il s’y sent bien. Nous avons des rapports amicaux depuis plus de 20 ans et c’est un bonheur de l’accueillir. Il sera accompagné d’une violoncelliste américaine, un des 5 meilleures au monde. Je l’ai connue quand elle avait 14 ans, et je peux vous dire qu’elle est prodigieuse. Les avoir ensemble pour la première fois, c’est très émouvant !

On imagine des rencontres quand on fait un programme. Je fais le parallèle avec un cuisinier qui décide de mettre tels ou tels ingrédients ensemble. C’est une grande responsabilité. Vous pouvez parfois avoir des grands noms, mais qui ne vont pas fonctionner ensemble, qui ne vont pas s’entendre musicalement. C’est toujours un pari, et c’est très jubilatoire de les voir pour la première fois sur scène. Quand je m’assois dans la salle et que je les découvre, c’est toujours un bonheur incroyable


Samedi 15 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Beethoven. Symphonie n°9*]

[**Orchestre National de France, Chœur de Radio France. Christoph Eschenbach direction*]

[**Anton Bruckner. Te Deum en ut majeur*]

Il s’agit d’un des plus grands chefs d’œuvre du compositeur et de l’histoire de la musique. Un concert merveilleux pour ce samedi de Pâques avec de grands chanteurs.


Dimanche 16 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Mozart, Beethoven, Schubert*]

[**Renaud Capuçon, Gérard Caussé, Alisa Weilerstein, Herbert Mayr, Christoph Eschenbach*], joueront pour la première fois ensemble. Christoph Eschenbach est un immense pianiste. On l’a beaucoup entendu en France ces quinze dernières années, surtout en tant que Chef de l’orchestre de Paris. Au programme des œuvres que tout le monde connaît, que m’a suggéré [**Christoph Eschenbach*]. Cela faisait très longtemps que l’on souhaitait jouer ensemble. Le musicien joue très peu de piano, c’est donc un vrai privilège qu’il nous fait.


Lundi 17 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Tchaïkovski, concerto pour violon*]
[**Filarmonica Teatro Regio Torino*]

Rencontre exceptionnelle d’[**Alexandra Conunova*] avec le Filarmonica Teatro Regio Torino. Ils sont déjà venus il a deux ans. Ils seront toujours dirigés par [**Gianandrea Noseda*], un chef italien génial. Peu connu pour beaucoup il y a deux ans, il faut savoir qu’Il a pris la direction de l’Orchestre National de Washington, qu’il est premier chef invité au London symphony, bref il a encore pris du galon…

Il revient diriger cet orchestre de Turin avec une jeune violoniste. J’aurais pu donner ce concert à Maxime Vengerov, ou encore Julia Fisher, ou d’autres plus connus, mais c’est important je le répète, d’aider les jeunes. Pas comme second violon dans un quatuor, mais de les mettre sur le devant de la scène. [**Alexandra Conunova*] jouera donc ce concerto de Tchaïkovski, sans doute le plus connu pour violon.


Mardi 18 avril – Conservatoire Darius Milhaud à 18h

[**Portrait de Thierry Escaich*]
[**Trio Wanderer, Thierry Escaich, Claire-Marie Le Guay*]

Programme autour de ce compositeur contemporain qui a la particularité de jouer du piano et de l’orgue. Nous avons établi le programme ensemble. Il n’y a pas que des œuvres de Escaich. On découvrira son trio, joué par le[** trio Wanderer*], le grand trio français, qui fête ses trente ans d’existence cette année. On entendra aussi [**Claire-Marie Le Guay.*]


Mardi 18 avril – Conservatoire Darius Milhaud à 20h30

[**Frères et soeurs*]
Schumann, Brahms, Franck, Escaich

Commande du Festival de Pâques 2017 à Thierry Escaich , création mondiale d’une pièce pour sextuor à cordes.

Il s’agit de frères et sœurs tous professionnels, qui font des carrières dans la musique, comme les [**La Marca*], les [**Buniatishvili*], les [**Chilemme*] ou encore les [**Moreau*]. Neuf frères et sœurs présents, et je peux vous dire qu’il règne une atmosphère incroyable lors de ces concerts. Il manquera mon frère Gauthier, qui n’était malheureusement pas libre.


Mercredi 19 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Marc Minkowski*]
[**Orchestre national Bordeaux Aquitaine, Chœur de l’Opéra national de Bordeaux*]

Marc Minkowski, direction, Annick Massis, soprano, Edgar Moreau, violoncelle

[**Maurice Ravel*] Ma Mère l’Oye
[**Gabriel Fauré*] Élégie pour violoncelle et orchestre, op. 24
[**Francis Poulenc*] Gloria
[**Georges Bizet*] ( L’Arlésienne (Suites n°1 et n°2)

Il s’agit d’un programme comme sait les faire Minkowski ; il va là où on ne l’attend pas forcément.


Jeudi 20 avril – Théâtre du jeu de Paume à 18h

[**Mauro Peter*], ténor, [**Helmut Deutsch*], piano
[**Schumann, Liszt, Strauss*]

C’est un concert de lieders qui me tient vraiment à cœur. [**Mauro Peter*] a une trentaine d’années et c’est une valeur montante du chant européen. Un magnifique ténor. On aime programmer du chant dans le théâtre du Jeu de Paume, car c’est un écrin qui s’y prête particulièrement. [**Helmut Deutsch*] est Le Grand pianiste accompagnateur.



Jeudi 20 avril – Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Renaud Capuçon, Jean-Yves Thibaudet*]
[**The Knights*]

L’orchestre The Knights jouera pour la première fois aux côtés de Renaud Capuçon et Jean-Yves Thibaudet. Il s’agit d’un orchestre en résidence. Les musiciens, jeunes trentenaires basés à New York, donneront 3 concerts et ils joueront sans chef d’orchestre. Avec eux, [**Jean-Yves Thibaudet*], le plus américain des pianistes français, une star aux Etats-Unis. Il faut le voir pour le croire. Quand on se produit à Los Angeles, à Boston ou New-York, avec lui, c’est vraiment une star là bas, alors qu’il ne l’est pas vraiment en France, même s’il est bien sûr reconnu comme un grand pianiste.


Vendredi 21 avril – Conservatoire Darius Milhaud à 20h30

[**Bertrand Chamayou, The Knights*]
[**Haydn, Schubert, Liszt, Glass, Aghaei, Jacobsen, Kahane*]

Première rencontre entre l’orchestre The Knights et [**Bertrand Chamayou*], une star en France. Parmi les œuvres choisies, La Malédiction de Liszt, une œuvre très sombre, et très peu jouée.


Samedi 22 avril – Théâtre du Jeu de Paume à 12h

[**Daniel Lozakovichi
Bach, Beethoven, Franck*]

Programme conçu pour le Festival de Pâques

Le violoniste Daniel Lozakovich a seulement 16 ans ! Il vient de signer un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon. Il a une personnalité unique. Au delà du talent, c’est quelqu’un qui rayonne et qui a une belle âme. J’ai eu l’occasion de jouer avec lui plusieurs fois, et je suis heureux de ce récital où il sera dans la lumière. Il sera partout dans les années qui viennent et nous aurons été dans les premiers à l’accueillir. Il sera la coqueluche du grand public.


Samedi 22 avril – Conservatoire Darius Milhaud à 18h

[**Quatuor Aix
Bilal Al Nemr, Alycia Gustave, Tess Joly, Jean-Baptiste Maizières, François Weigel*] au piano

Entrée libre sur réservation à partir du 7 mars 2017 pour ce concert offert.

Samedi 22 avril -Grand Théâtre de Provence à 20h30

[**Myung-Whun Chung*]
[**Haydn, Beethoven, Chopin, Brahms*]

C’est un concert événement : Myung-Whun Chung n’a pas donné un récital en Europe depuis 30 ans. On le connaît plus en France comme Chef-d’Orchestre. On l’entendra en tant que pianiste dans ce récital unique qu’il a composé pour nous.


Dimanche 23 avril – Grand Théâtre de Provence à 17h

[**Renaud Capuçon
Royal Philharmonic orchestra, direction Charles Dutoit*]

Hector Berlioz, Le Carnaval romain
Felix Mendelssohn, Concerto pour violon n°2 en mi mineur,
Anton Dvorˇák , Symphonie n°9 en mi mineur,op. 95 «du Nouveau Monde»


(Ouverture de la billetterie du [festival de Pâques: 08 2013 2013 ,

Tarifs concerts: de 10€ à 71€))]


[**Concert événement à la cathédrale Saint Saveur, le dimanche de Pâques, 16 avril 2017*]

Le Festival de Pâques renouvelle son invitation aux Aixois pour un concert en la Cathédrale Saint-Sauveur, le dimanche de Pâques. Ce moment unique de partage autour de la musique est l’occasion pour le festival de réaffirmer son désir de s’ouvrir à tous et de s’inscrire durablement au cœur de la cité provençale. Il témoigne également de la volonté de ses fondateurs de confirmer la relation indéfectible du Festival de Pâques au Sacré et d’offrir, en cette période tourmentée, un temps de sérénité et de spiritualité.

Entrée libre – Réservation à partir du 7 mars 2017 sur présentation d’un justificatif de domicile dans une des communes du Pays d’Aix.


Depuis 2013 le Festival et le CIC ont remis à chaque édition un instrument de musique, entièrement fabriqué par le luthier [**Pierre Barthel*], à un jeune
élève du [**Conservatoire d’Aix*]. Cette année, ces quatre musiciens recevront des archets, façonnés par l’un des meilleurs artisans de France. Réunis en quatuor et accompagnés dans leur quête d’excellence par le pianiste [**François Weigel*], ces jeunes artistes sont non seulement invités à se produire dans des manifestations organisées par le CIC et d’autres partenaires du Festival, mais aussi lors d’un concert exceptionnel, Samedi 22 avril à 18h au Conservatoire

Entrée libre sur réservation à partir du 7 mars 2017

[(Le Festival c’est encore :

23 concerts
4 lieux
11 concerts au Grand Théâtre de Provence
5 au Jeu de Paume
5 au conservatoire Darius Milhaud
2 à la Cathédrale Saint-Sauveur

Près de 900 artistes invités
13 concerts inédits pour le Festival de Pâques
7 orchestres symphoniques dont 1 en résidence : The Knights
1 portrait de compositeur contemporain
1 création mondiale pour sextuor à cordes commandée à Thierry Escaich

Un Festival pour tous !
• Grand concert pour les aixois
• Premier concert du Quatuor Aix,
4 musiciens récipiendaires des instruments CIC

• 4 master-classes publiques
• Émissions de Radio Classique
• Salons de musique
• Concert participatif « Conduct us » avec The Knights)]

[**Pétra Wauters*]


WUKALI 13/10/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com
Illustration de l’entête: Après le concert Frères et soeurs en 2015, Renaud et Gautier Capuçon – associés à l’altiste Marie Chilemme et au violoncelliste Clemens Hagen – retrouvent l’altiste français Gérard Caussé, habitué du Festival de Pâques, et le jeune violoniste autrichien Christoph Koncz, autour des deux sextuors de Brahms.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus