Two Van Gogh paintings recovered by Italian Police


C’est en enquêtant sur un réseau de trafiquants de cocaïne de la Camorra que la police italienne a découvert dans une ferme de la région de [**Naples*] deux tableaux de [**Van Gogh*] volés en 2002 au musée Van Gogh d'[**Amsterdam*]. Lors de la conférence de presse qui a révélé cette extraordinaire découverte, (voir la photo d ‘illustration avec [**Axel Rueger*] directeur du Van Gogh museum au centre) le ministre de l’intérieur [**Angelino Alfano*] a déclaré que ces ceux tableaux étaient inscrits dans la liste prioritaire des recherches d’oeuvres d’art volés et figuraient dans la top liste du [**FBI*].

Comme toujours, les méandres d’une enquête sont toujours compliqués et quand il s’agit d’une organisation mafieuse italienne, la Camorra en la circonstance, les réseaux sont alambiqués.

C’est dans une ferme à proximité de [**Castellammare di Stabia*] dans la région de Naples appartenant à un baron de la drogue, [**Raffaele Imperiale*], que les tableaux ont été découverts et bien entendu, l’occupant de la ferme «ne connaissait rien de ces tableaux et ignorait» comment ils avaient atterri là. Manifestement ils ont subi quelques dommages. Dans cette enquête, diligentée par la section financière de la police italienne, la Guardia di Finanza, près de 20 millions€ de biens suspects appartenant à des barons de la Camorra et trafiquants de drogue notoires, les sieurs [**Mario Cerrone et Raffaele Imperiale*], ont été saisis. On y trouve notamment des biens immobiliers, des terrains et villas, ainsi qu’un petit avion. Il semblerait que les deux peintures aient été achetées par Raffaele Imperiale.

Le vol d’oeuvres d’art est devenu au fil des année une des spécialités des Mafias italiennes. Rappelons que si la [**Camorra*] qui sévit essentiellement autour de Naples est probablement la plus connue car très médiatisée par le cinéma, la pire en est sans aucun doute la [**Ndrangheta*] qui rayonne en [**Calabre*] dans le sud de la péninsule. Ces organisations criminelles vivent du trafic de stupéfiants, de la contrefaçon ainsi que du recyclage des produits toxiques.

Le vol avait eu lieu en pleine nuit le 7 décembre 2002 à Amsterdam et c’était le musée Van Gogh qui en était la cible. Les monte en l’air avaient utilisé une échelle pour atteindre le deuxième étage du musée et avaient fracturé une fenêtre pour s’introduire à l’intérieur des galeries. Dans les mois qui suivirent la police avait bien arrêté deux suspects mais n’avait trouvé nulle piste pour tracer ces tableaux. Il aura fallu 14 ans pour les retrouver !

Il faut bien comprendre qu’il s’agit là de «commandes», car ces oeuvres sont proprement invendables sur le marché.


Vue de la mer à Scheveningen
date de 1882, c ‘est une huile sur toile qui mesure 34,5cm x 51,0 cm, Congrégation quittant l’église réformée de Nuenen a été peint entre janvier-février 1884 et l’automne 1885, c’est une huile sur toile de 41,3cm x 32,1cm, c ‘est dans cette petite ville que le père de Van Gogh était pasteur.

L’enquête pour l’heure se poursuit et la police italienne cherche à savoir si la Camorra a été autonome dans ce vol ou si « d’aucuns commanditaires» ont utilisé ses services pour acquérir à moindre frais ( doit-on mettre ces deux mots entre guillemets…?) ces deux peintures convoitées.

[**Pierre Alain Lévy*] et[** Sandro De Laurentiis*] correspondant de Wukali à Naples.


WUKALI 05/10/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus