Honni soit qui mal y pense, bien entendu cela ne peut arriver qu’au [**Royaume Uni*], un prix, un trophée, une distinction,[**« le Prix du furoncle»*] (Carbuncle cup), qui récompense en effet la « construction la plus moche » du royaume sur les douze mois écoulés et décerné par la revue d’architecture britannique [**Building Design*]…

L’heureux lauréat, le nominé est : la tour de logements de luxe [**Lincoln Plaza*] à [**Londres*] au sein du quartier d’affaires Canary Wharf à l’est de la capitale britannique dans la zone des Docklands. Ni le cabinet [**BUJ Architects *] qui a réalisé cette construction, ni le promoteur immobilier [**Galliard*] ne doivent se sentir bien dans leurs petits souliers.

Dans son éditorial paru dans Building Design, et que relate Le Moniteur de l’architecture, l’architecte et critique[** Ike Ijeh*] estime qu’avec « son parement bilieux, sa forme chaotique, ses balcons adhésifs et ses façades frénétiques, il est la preuve de ce qui se fait de pire dans l’architecture désordonnée ».

[**P-A L*]



WUKALI 23/09/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com
Illustration de l’entête: © Robert Lamb (CC BY-SA 2.0) – Tour Lincoln Plaza, Londres

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus