An antidote to climate warming…!


Si[** Ducros*] se décarcasse avec ses épices pour satisfaire ses gourmets de clients, le choix pour moi d’un film d’animation pour cette rubrique hebdomadaire est souvent moins simple qu’il n’y parait. Mais c’est le 20 août, les Jeux Olympiques, encore le temps des vacances, la plage et le soleil (pas toujours), alors foin de nos misères elles sauront bien revenir et poursuivons avec cette fantaisie imaginée par les étudiants de l'[**ESMA.*]


Trois soeurs, manifestement polynésiennes, donnent de toutes leurs forces pour faire baisser le niveau de la mer qui menace leur paillote installée en plein océan au sommet d’un échafaudage brinquebalant. Quand tout à coup surgit une vague, pas n’importe laquelle, La Vague, celle qui emporte tout sur son passage, un tsunami, une muraille d’eau déferlante. Il n’en faut pas plus pour stimuler l’esprit vif de nos étudiants en arts appliqués. La technique à l[**’ESMA*], c ‘est toujours du bien léché, du bien fait et l’on n’est jamais déçu. La bande sonore est plutôt sympathique,une musique joyeusement syncopée écrite par [**Damien Deshayes*] avec des rythmes qui semblent droits sortis su Pacifique et enregistrée au Studio des Aviateurs comme il se doit. Les bruitages et des choeurs viennent à bon escient stimuler l’atmosphère sensible recherchée. Mais surtout ce qui fait le charme et la réputations de tous les travaux sortis de cette école, et de ce film bien sûr en particulier, c ‘est avant tout cette légèreté, cet esprit que d’aucuns diraient français, je ne vous le fait pas dire ! Un humour tout en finesse candide, gracieuse, juvénile, en un mot, stimulant. Un vrai bonheur !

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 20/08/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com
Illustration de l’entête: capture d’écran

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus