Un groupe de sept statues lion et chien du sanctuaire de Kasuga Taisha à Nara vont pour la première fois depuis sept siècles être présentées au public, elles datent de la période de Kamakura 鎌倉時代 (1192-1333).

Les statues du lion mythique «shishi» et du chien-lion« Komainu» 狛犬・胡麻犬 protégeaient ainsi le sanctuaire qui était seulement accessible aux prêtres ainsi qu’à la famille impériale. Le conservateur du sanctuaire, Madame Wakako Matsumura, espère ainsi qu’avec cette exposition les visiteurs pourront reconsidérer les liens entre le monde humain et les animaux dans la religion, «autrefois, dit-elle, les animaux inspiraient la peur et on les respectait pour leurs pouvoirs mystiques tandis qu’aujourd’hui on les méprise et on les considère comme inférieurs comparés au genre humain

Les statues seront notamment visibles à partir du 30 juin et pour la fête de Shikinenzotai qui célèbre la paix et qui a lieue tous les 20 ans. L’ensemble aulique de Kasuga Taisha à Nara est formé de quatre pavillons. Une paire de statues gardiens est disposée dans chacun des pavillons, le shishi (lion) avec la gueule ouverte et le komainu (chien lion) avec la gueule fermée. Les tailles de ces statues vont de 31 à 41cm de haut. Avant leur présentation publique elles ont notamment été examinées par des spécialistes de l’art statuaire du Japon ancien, six de ces statues datent de la période Kamakura 鎌倉時代, deux autres sont estimées avoir été façonnées pendant la période Muromachi 室町時代 (1338-1573). Elles diffèrent quelque peu les unes des autres notamment au niveau des faces et de leurs bases.

Le site de Nara est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Tatsuya Susuki correspondant de Wukali au Japon


WUKALI 21/06/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com
Illustration de entête: crédit photo Yumi Kurita

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus