« Lavatory Lovestory »


Les aficionados de cette rubrique avaient déjà pu voir il y a quelque temps dans WUKALI un film du cinéaste russe d’animation Konstantin Bronzit: Le dieu (Cliquer pour visionner). Avec« Love Story» que nous présentons du même réalisateur, c’est un tout autre style, mais toujours cette qualité d’humour, ce détachement, et disons le tout net, cette poésie et oui, ce sens de la provocation, ce second degré…!

L’histoire d’une dame pipi, une Germaine ou une Ernestine, à vous de choisir (entre nous, je n’ai rien contre les Germaine ou les Ernestine, ma grande tante d’ailleurs s’appelait Germaine! ), qui garde des toilettes dans le train-train prosaïque d’une tâche pour le moins particulière, et qui un jour découvre dans le bocal de verre où les usagers hommes déposent leur pièce, un bouquet de fleurs …! Et cela se reproduit !


Konstantin Bronzit traite ce sujet pour le moins peu banal avec un humour digne de Gogol. Ce n’est pas «Le Nez», c’est madame Pipi ! Quant à Marcel Duchamp il se serait, c’est sûr, bien amusé !

Quant au style c’est épuré à l’extrême, juste un trait de dessin, un trait de crayon, du noir et du blanc à l’exception des fleurs bien entendu. Le bruitage tient une fonction très importante et rythme le film : porte qui claque, tourniquet, chasse d’eau, pièce qui tombe dans un bocal, vrombissement d’une mouche ( tout comme dans «Le Dieu») etc.

Love Story de Konstantin Bronzit a connu un impressionnant succès, il a notamment obtenu trois prix et quatre nominations aux Oscars en 2009.

Cela vous a amusé, vous avez aimé ? Retrouver la liste des films d’animation ( cliquer) que nous avons présentés sur WUKALI, Partagez sur les réseaux sociaux alors, et grand merci !

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 14/05/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus