A rehearsal, and a cat, witness of all this rattle


Cette semaine voici un film réalisé en 2003 par un cinéaste russe Dimitri Geller «Une petite symphonie de nuit». Un chat qui s’étend et observe l’agitation autour de lui, un plateau de théâtre, d’opéra, des personnages aux têtes d’oiseau qui traversent la scène, des musiciens qui s’accordent, on entend le chef prodiguer ses conseils d’interprétation, une fugue de Bach en fond sonore, des rires, des vocalises. Une qualité esthétique certaine, un univers aux personnages fantastiques peut être imaginés par un metteur en scène .

P-A L


WUKALI 07/05/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus