European Space Agency on its way to Mars


C’est à 9h31 précises qu’a décollé ce matin lundi 14 mars du cosmodrome de Baïkonour au Kazakstan la mission spatiale ExoMars chargée de détecter s’il existe des gaz rares sur Mars, notamment du méthane, d’origine géophysique (volcanique) voire biologique ? Il s ‘agit d’une mission conjointe Europe-Russie. Cette mission élaborée par l’Agence Spatiale Européenne devait à l’origine se faire avec la NASA mais en 2010 cette dernière déclina l’offre de coopération.

Un capteur électrique mis au point par la France sera notamment utilisé dans la courte phase de descente sur Mars pour détecter les traces de gaz rares. Cette mission d’exploration de Mars est d’une importance extrême et ses retombées seront importantes. L’orbiteur est doté d’un très grand nombre de capteurs, leurs observations permettront notamment aussi de mieux comprendre grâce à l’exploration de Mars, l’histoire de la Terre. C’est la première fois depuis 40 ans ( Mission Viking de la NASA) que sont menées des expériences pour détecter s’il existe des traces de vie sur la planète rouge. Cette mission sera suivie dans un second temps d’une autre mission d’exploration martienne Europe-Russie annoncée pour 2018 et qui permettra de déposer sur Mars un Rover européen capable de sonder sous la surface martienne jusqu’à une profondeur de 3 m des particules qui ne seront donc pas sous cette épaisseur soumises aux rayonnements cosmiques


BAÏKONOUR au matin du lundi 14 mars 2016

4h50 Les préparatifs au lancement ont commencé aux petites heures du matin quand le feu vert est donné compte-tenu des conditions météo satisfaisantes

7h30 le lanceur Proton est approvisionné en carburant. L’opération est terminée à 4h31

9h21 début des opérations de retrait du portique qui s’éloigne du lanceur, cette opération durera 25mn

9h38 Les équipes européennes et russes décident du lancement

10h11 Déconnection ombilicale des liens avec le TGO ( Trace Gas Orbiter). Le vaisseau spatial est désormais autonome

10h26 Le Centre Européen des Opérations Spatiales (ESOC) donne son accord pour le lancement

10h31 LANCEMENT !

10H43 Séparation confirmée des 1er, 2è et 3è étages du Proton. Le dernier étage Breeze M prend le relai pour fournir les accélérations nécessaires

10h48 Le directeur de vol confirme le bon fonctionnement du Breeze M, la première injection est un succès

12h27 Le directeur de vol confirme le bon fonctionnement du Breeze M, pour la seconde propulsion. Encore deux injections seront nécessaires pour mettre le TGO en position pour atteindre Mars

14h40 La troisième propulsion est achevée

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 14/03/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com
Illustrations: crédit photo ESA

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus