A remarkable book. The author fights for life against bone marrow aplasia.

On connait surtout Mathias Malzieu, il suffit de regarder la télévision ou d’écouter les radios musicales ou généralistes comme étant l’auteur-compositeur et surtout chanteur du groupe de rock français Dyonisius. Ça, c’est son côté « médiatique ». Mathias Malzieu est aussi un écrivain, un vrai écrivain, avec son style, ses histoires plongées dans la culture actuelle et il fait montre d’un talent certain : il suffit de penser à Jack et la mécanique du cœur ou aux Métamorphoses en bord de ciel.

Moins connu, du moins de votre humble serviteur qui ne sait pas lire un livre sur un support numérique, il a remporté le Prix du livre numérique (j’ignorais jusqu’à l’existence de ce prix) en 2012 pour L’homme volcan, conte pour iPad et IPhone.

Journal d’un vampire en pyjama est son sixième livre. Après avoir raconté les derniers jours de sa mère, il continue à écrire son vécu. Non sa vie de scène, mais sa vie face à la terrible maladie qui a failli le tuer. Car Mathias Malzieu est un vrai rescapé, le bénéficiaire des dernières avancées de la médecine. Il y a peu encore, sa maladie était mortelle dans 99% des cas. Il est vivant et veut continuer à vire. Il a vu la mort de près, de très très près, il a su vaincre le mal qui le détruisait avec l’aide d’une  équipe médicale : le professeur qui l’a suivi mais aussi les internes, les infirmiers, les aides-soignants qui l’on soutenu, aidé, compris, écouté. Il a des mots simples mais oh combien profonds et sincères pour les remercier, pour saluer leur travail qui n’est pas fait que de techniques, mais qui donne une importance primordiale, non au patient, mais à l’homme ; à l’homme souvent « original » par rapport aux autres patients (c’est tout de même le seul qui vient aux consultations en skateboard alors que toute chute peut être dramatique pour lui). Et puis il y a surtout et avant cette inconnue de Düsseldorf qui a fait un don de sang placentaire, ce don grâce auquel a pu être faite cette greffe de moelle osseuse qui lui a donné la vie une nouvelle fois. Les quelques mots, les quelques lignes qu’il consacre à cette femme sont d’une grande émotion qui émeuvent le lecteur. Mathias Malzieu n’est pas un ingrat, loin de là ! Il sait et dit ce qu’il doit à cette femme qui est en quelque sorte une nouvelle mère qui lui a donné, ou plus exactement offert une nouvelle vie.

Aplasie médullaire, c’est-à-dire arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse, maladie rare mais très dangereuse, voilà les résultats des analyses médicales qu’il a faites alors qu’il se sentait fatigué et que son entourage trouvait qu’il avait le visage de plus en plus blanc. Premier traitement : des perfusions de sang, de très nombreuses perfusions. Comme il passe beaucoup de temps à l’hôpital en pyjama à récupérer du sang, il se compare à un vampire, un vampire en pyjama. Et ce sont les longs jours en chambre stérile, coupé du reste du monde, du touché de ceux qu’il aime, de ceux dont il est aimé. Un premier traitement qui a échoué, la nécessité de faire une greffe, l’attente pour trouver à travers le monde un donneur compatible, l’opération de la dernière chance et la renaissance.

Mathias Malzieu a tenu son journal durant ces longs mois. Il nous livre son vécu, son ressenti, son optimisme, sa reconnaisse envers tous ceux qui l’on supporté, qui l’ont aidé, dans un style sans concessions, sans faux-fuyants, avec son style bien particulier, rempli d’images percutantes et d’une rare efficacité : « On reconnaît le chemin qui mène à l’hôpital aux joyeux commerces semés autour par le Petit Poucet de la mort. »

Le Journal d’un vampire en pyjama est un livre intense, le témoignage, l’histoire d’un Homme, d’un vrai Homme, sincère, qui bien sûr a peur mais qui est d’un total optimisme dans lequel il puise la force et le courage dont il a su faire montre face à la maladie.

Mathias Malzieu nous livre une image forte et émouvante de l’homme qu’il est hors de la scène. Il faut le lire à tout prix

Emile Cougut


Journal d’un vampire en pyjama
Mathias Melzieu

éditions Albin Michel 18€


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus