Free debates and free speech about the world of tomorrow


La première Nuit des Idées s’est tenue dans les salons du Quai d’Orsay le mercredi 27 janvier 2016. Elle a réuni de grandes voix françaises et étrangères de la pensée contemporaine. Intellectuels, artistes et architectes ont pris la parole pour imaginer le monde de demain.

À l’initiative de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international et organisée avec le concours de l’Institut français, cette première «Nuit des Idées» nous a proposé une grande enquête traversant disciplines et générations. Distribués en quatre étapes : Horizons, Exigences, Conditions et Repères ; les dialogues réunissant intervenants français et invités des cinq continents ont abordé des thématiques aussi urgentes que les frontières, la citoyenneté, la diversité, la santé, les ressources ou la spiritualité.

Par-delà différents champs d’expertises, ces dialogues ont invité le public (présent dans les salons du ministère ou ceux qui l’ont suivi en direct sur les réseau sociaux et sur Youtube) à découvrir le regard que portent des chercheurs (sociologues, médecins, ingénieurs ou philosophes) mais également des artistes, écrivains ou architectes, sur les enjeux de notre temps. La Nuit des Idées donne ainsi à voir la contribution française à la pensée contemporaine, et réaffirme la volonté d’un dialogue renouvelé entre la France et le monde pour affronter ensemble les enjeux de demain.

(Re)voir les débats :

Nuit des Idées – Grande salle à manger


Ce fut incontestablement un véritable succès, des centaines de personnes ont fait de longues queues pour réussir à entrer au Quai d’Orsay (10 000 inscrits !) et l’ensemble des rediffusions proposées sur Youtube et Dailymotion comptabilise déjà plusieurs centaines de milliers de vues. Il s’agissait de parler objectivement de l’avenir, de débattre librement avec des juges du monde entier sur la place de la Justice au XXIe siècle, avec des architectes sur les questions d’urbanismes et les « smart cities », avec des ingénieurs de la Silicon Valley et des hackers sur la place de la technologie dans nos mode ou vie ou encore sur la cybercriminalité ou la protection des données, libertés individuelles, big data, open data, avec des hommes et des femmes écrivains, intellectuels sur les directions que notre monde est en train de prendre et les défis auxquels nous sommes, tous, confrontés.

Nuit des Idées – Salon des Beauvais


En marge des panels et conférences, il était également proposé des lectures d’œuvres de la nouvelle scène littéraire : Philippe Artières , historien ; Gwenaëlle Aubry, romancière ; Nathalie Azoulai, romancière ; Laurent Binet, romancier ; Miguel Bonnefoy, romancier ; Frédéric Boyer, poète ; Marie Darrieussecq, romancière ; Chloé Delaume, romancière
 ; Raphaël Enthoven, philosophe ; Cynthia Fleury, philosophe ; Tristan Garcia, philosophe ; Laure Limongi, romancière ; Ramuntcho Matta, dessinateur et musicien ; Céline Minard, romancière ; Ryoko Sekiguchi, poétesse ; Hervé Le Tellier, romancier ; Valérie Zenatti, romancière ; Alice Zeniter, romancière. Comme pour rappeler que la Culture, les arts, la création doivent toujours être au cœur des débats et des idées.

Pierre Fruitier-Roth


Les participants :

Blaise Aguera y Arcas, Ingénieur, Etats-Unis
Jean-Claude Ameisen, Médecin et biologiste, France
Souleymane Bachir Diagne, Philosophe, Sénégal
Patrick Boucheron, Historien, France
Michaël Foessel, Philosophe, France
Tristan Garcia, Ecrivain, France
Rem Koolhaas , Architecte et urbaniste, Pays-Bas
Bruno Latour, Sociologue, France
Achille Mbembe, Historien, Cameroun
Céline Minard, Écrivaine, France
Vinh-Kim Nguyen, Médecin, Canada
Pierre Rosanvallon, Historien, France
Olivier Roy, Politologue, France
Saskia Sassen, Sociologue et économiste, Pays-Bas
Audrey Tang, Hacker, Taïwan
Laurence Tubiana, Ambassadrice climat, France
Huang Yong-Ping, Artiste, Chine


WUKALI 29/01/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus