Show must go on !


David Bowie, star iconographique du rock dont sa carrière couvre plus d’un demi-siècle et dont l’influence transcende la musique, la mode et la sexualité est mort à 69 ans.

La mort du chanteur a été confirmé par un « post » sur sa page officielle Facebook : « David Bowie died peacefully today surrounded by his family after a courageous 18-month battle with cancer. While many of you will share in this loss, we ask that you respect the family’s privacy during their time of grief. » (David Bowie est mort paisiblement aujourd’hui entouré de sa famille, après une bataille de 18 mois courageuse contre le cancer. Alors que beaucoup d’entre vous partage cette perte, nous vous demandons de respecter la vie privée de la famille au cours de leur période de deuil.)

Le dernier album de Bowie est sorti la semaine dernière pour coïncider avec le jour de son 69e anniversaire. « Blackstar » a reçu des critiques élogieuses, c’est vrai que ce dernier opus est comme une pause envoutante avec son passé.

Rapidement, des hommages à la star connue notamment pour ses titres « Changes », « Life on Mars » et « Ashes to Ashes » sont partagés sur les réseaux sociaux. Brian Eno, Ricky Gervais, Joel Madden. Kanye West, le rappeur américain écrit : « David Bowie was one of my most important inspirations, so fearless, so creative, he gave us magic for a lifetime. » (David Bowie était une de mes plus importante source d’inspiration, si courageux, si créatif, il nous a donné de la magie pour toute la vie) et même David Cameron qui écrit sur Twitter : « I grew up listening to and watching the pop genius David Bowie. He was a master of re-invention, who kept getting it right. A huge loss.(j’ai grandi en écoutant et regardant le génie pop David Bowie. Il était un maître de la réinvention qui a toujours bien fait les choses. Une perte immense).

Bowie a enregistré 25 albums dans sa carrière et a également joué dans plusieurs films. Il était connu pour son expérimentation dans divers genres musicaux, et ses alter egos, Ziggy Stardust, Aladdin Sane et The Thin White Duke.

Blackstar, sorti vendredi dernier, ne présente pas, comme d’habitude, une photo de lui sur la couverture de l’album, mais une étoile noire. Une œuvre sombre. Son symbolisme suggère qu’il disait au revoir, en particulier le morceau « Lazarus » et la vidéo de « Blackstar », qui s’ouvre avec l’image d’un astronaute mort.

Après la sortie en 1969 de son premier hit, « Space Oddity », David Bowie est devenu une superstar mondiale. Les succès de ses albums « Hunky Dory », « The Rise and Fall of Ziggy Stardust » ou encore « Spiders from Mars » confirment sa suprématie internationale. A la fin des années 1970 Bowie produit un triple album avec Brian Eno connu sous le nom de « The Berlin Trilogy ». Dans les années 1980 il prend le virage de la pop est connaît des succès avec des titres comme « Let’s Dance » ou encore « Under Pressure », qu’il réalise avec la collaboration de Queen.

La carrière d’acteur de David Bowie commence avec sa performance dans « The Man Who Fell to Earth » de Nicolas Roeg. S’en suivra des films comme « Labyrinth », « The Last Temptation of Christ » et « Absolute Beginners ». Plus récemment il est apparu, jouant son propre rôle, dans « Zoolander » ainsi que dans la sitcom de Ricky Gervais : « Extras ».

Sa dernière performance sur scène remonte à 2006 lors d’un gala de charité organisé à New-York.

“The trousers may change, but the actual words and subjects I’ve always chosen to write with are things to do with isolation, abandonment, fear and anxiety all of the high points of one’s life.” David Bowie

Pierre Fruitier-Roth




Photo de couverture de Leonhard Foeger/Reuters


WUKALI 11/01/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus