—————-


Samuel le Naguid, (993-1054) שמואל הנגיד , de son vrai nom Ibn Nagrela, est un calligraphe, grammairien et poète juif ayant vécu dans l’ Espagne de l’ âge d’or au 11è siècle. Il appartenait à la communauté de Cordoue. Ses hautes qualités le firent remarquer par le Calife qui le nomma alors vizir de l’Espagne musulmane.

P-A L


« Ah ! je reviens dans la détresse de mon souffle !
Qu’Élohim te fasse grâce, mon frère.
Avant hier je t’ai mis au tombeau, aujourd’hui encore ma parole est amère.
La paix soit avec toi.
Ne m’entends-tu donc pas quand je t’appelle de toute ma force ?
Réponds-moi : reconnais-tu ma voix dans cette clameur et dans ces cris ? Comment est le sommeil dans la poussière du tombeau ?
Tes os se sont-ils affaissés, ta mâchoire s’est-elle creusée, ta sève s’est-elle écoulée dans la nuit, comme la mienne s’écoule par ces larmes ?

Je t’ai laissé tel un dépôt aux mains de mon Créateur, premier-né de mon père, sûr qu’à travers ma promesse tu entreras dans la paix. »

Poème dans la traduction de M. De Haes

« אהה, שבתי בצר רוחי, אלהים יחנך, אחי !
קברתיך ביום אמש וגם היום מרי שׂיחי.
לך שלום ! הלא תשמע בקראי לך בכל כחי ?
השיבני : התכיר מענה קיני בהצריחי ?
ואיך לנת בקברתך עלי עפר בבית דחי ?
הרפתה ממך עצם ומכתש ממקום לחי,
ונס לחך בלילה, כי כבר נס מבכי לחי ?
עזבתיך, בכור אבי, לפקדון ביד גוחי,
ואבטח, כי אלי שלום תהי הולך, במבטיחי. »


Bibliographie. Richard Ayoun, « La Carrière politique de Samuel ibn Nagrēla, juif espagnol du XIᵉ siècle » dans « Politique et Religion dans le judaïsme ancien et médiéval » (éd. Desclée, coll. Relais-Études, Paris),

ECOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus