Le concert inaugural de l’orgue restauré de l’église Notre-Dame de l’Assomption de Walscheid aura lieu le dimanche 28 octobre 2012 à 16h . Il sera animé par Frédéric Mayeur à l’orgue et le Chœur Polychrome, sous la direction de Vincent Tricarri. Entrée libre.


ÉCOUTER VOIR


LE PROGRAMME

Alexandre Pierre François BOËLY – Offertoire pour le jour de Noël (Orgue)
Anton BRUCKNER – Locus iste

Edward ELGAR – Vesper Voluntaries – Poco Lento Op.14 N°5 : Ave Maria Op.64, Vesper Voluntaries

Allegretto pensoso Op.14 N°7 et Intende Voci Orationis Meae Op.64

Alexandre Pierre François BOËLY – Offertoire pour le jour de Pâques (Orgue)

Johannes BRAHMS – Geistliches Lied Op. 30 1864

Leonard BERNSTEIN – Extrait de Chichester psalms (psaume 131)

Gerald FINZI – I praise the tender flower 1939

Théodore DUBOIS – Toccata (extrait des 12 pièces pour Grand – Orgue – 1889)

Felix MENDELSSOHN – Psaume 114 Op. 51 1839 – « Da Israel aus Aegypten zog »


La Moselle offre un patrimoine culturel remarquable. L’une de ses particularités réside dans ses églises dotées de véritables sculptures musicales : les orgues. Avec près de six cents orgues répartis sur son territoire, la Moselle est le second des départements français pour l’importance de ce patrimoine unique.

À Walscheid, l’église Notre-Dame de l’Assomption constitue un monument de fierté pour toute la communauté villageoise et religieuse. Perché sur sa colline, l’édifice impose par sa taille et son rayonnement. Les vastes dimensions et la riche décoration néo-baroque impressionnent les fidèles comme les visiteurs. Des concerts et des enregistrements sont régulièrement organisés dans ce cadre d’envergure.

En 1864, les frères Wetzel posèrent l’orgue commandé par la commune. De tous les ouvrages livrés en Moselle par ces facteurs d’orgues strasbourgeois, celui de Walscheid est le plus grand et le mieux conservé. Des travaux d’entretien tout au long de son existence, notamment en 1978, ont permis de conférer à cet instrument remarquable une certaine pérennité.

Une restauration d’ampleur s’est cependant avérée nécessaire car l’orgue accusait de sérieux signes de fatigue. La commune de Walscheid en a été le maître d’ouvrage. Elle a été soutenue financièrement par l’Etat, le Conseil Général de Moselle et la Fondation du Patrimoine.

Dans l’objectif de conserver et de valoriser ce patrimoine, le Conseil Général de la Moselle subventionne en effet les communes souhaitant faire revivre ou leur instrument. Ce programme d’aides connaît un succès constant. Une enveloppe d’environ 150 000 € est mobilisée chaque année depuis près de vingt ans.

Le Conseil Général de la Moselle et Moselle Arts Vivants accompagnent depuis 2012 ces restaurations par une aide à l’organisation d’un événement inaugural après les travaux de relevage de l’orgue.


LES ACTEURS DU CONCERT

Frédéric Mayeur, organiste

Né à Longwy en 1976, Frédéric Mayeur commence son parcours musical par l’étude du piano. Particulièrement attiré par l’orgue, il entre en 1994 au Conservatoire National de Région de Strasbourg où il aura la chance d’étudier cet instrument dans les classes d’André Stricker et Marc Schaefer.

Il étudie également le clavecin avec Aline Zylberaïch et la musique ancienne avec Martin Gester .

Après avoir obtenu le premier prix d’orgue et le premier prix de clavecin du C.N.R de Strasbourg en juin 1999, il est accepté dans la classe d’orgue d’Olivier Latry et Michel Bouvard au C.N.S.M de Paris. Il conclut ces études en juin 2002 par l’obtention du premier prix d’orgue et du Diplôme de Formation Supérieure, section « orgue-interprétation ».

Il y étudie également l’écriture dans les classes de Jean-François Zygel (harmonie) et Jean-Baptiste Courtois (contrepoint). Il est depuis juin 2005 titulaire du Certificat d’Aptitude au métier de professeur d’orgue.
Frédéric Mayeur enseigne la culture musicale et la formation musicale au sein de l’E.N.M d’Epinal depuis septembre 2005.

Organiste titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de Saint Eucaire de Metz, ce musicien donne de nombreux concerts en France et à l’étranger, tant en soliste qu’au sein de formations diverses (duo trompette et orgue avec Steve Marques, ensemble de cuivres et percussions avec « Mines de cuivres », orchestre symphonique…

En 2003, il s’initie au chant lyrique à Paris auprès de Yann Tousaint et Christiane Patard. Il pratique celui-ci au sein d’ensembles vocaux de la région messine depuis 2004, ainsi qu’avec la maîtrise de la Cathédrale de Metz en tant que basse solo (2005), sous la direction de Christophe Bergossi. Il travaille actuellement auprès de Philippe Barth.

Le chœur Polychrome

Le chœur Polychrome a été créé en 2005 à l’initiative de son chef de chœur Vincent Tricarri. Soucieux de qualité et d’exigence artistique, les chanteurs s’unissent et forment une seule voix aux multiples couleurs musicales.

Premier Prix du Concours Artistique d’Epinal en 2006, le chœur Polychrome est remarqué par la délégation lorraine des Jeunesses Musicales de France. Dès lors, le chœur se produit en Lorraine (Malzéville, Vandoeuvre-lès-Nancy, Anould, Ay-sur-Moselle) et dans différents festivals (Autrey Culture en Abbaye, Festival International du Toulois, Biennale de musique en Moselle « En Terre Romantique »).

Le chœur Polychrome propose au-delà du concert, une véritable entrée en culture. Le thème de ses prestations s’articule autour de l’inspiration du lieu, d’un événement historique ou encore d’un artiste en particulier. Chanteurs, comédiens, projections et mises en lumière personnalisent ainsi l’acoustique, l’architecture et l’histoire empreintes du lieu unique des représentations.


Dimanche 28 octobre 2012 à 16h

Église Notre-Dame de l’Assomption de Walscheid

Entrée libre, sans réservation

Renseignements : Moselle Arts Vivants au 03 87 62 94 18

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus