Les islamistes qui occupent depuis près de cinq mois le nord du Mali, après en avoir chassé les rebelles touareg, sécessionnistes et laïcs, ont annoncé l’interdiction de diffusion de toute musique profane sur les radios privées installées dans cette vaste zone, où ils entendent appliquer la charia.

Citation de l’un des porte-parole du Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest : « nous avons déjà parlé à des gens qui ont des radios. Nous ne voulons plus de musique du « Satan ». Il faut à la place les versets du Coran. La musique de l’Occident est la musique du « Satan ».

(Communiqué France-Musique)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus