Cela ne s’invente pas et pourtant !

Le voyageur distrait qui a oublié vendredi dernier un précieux Stradivarius dans un train suisse est le violoniste suisse Alexander Dubach

Le violon dans son étui avait été oublié dans un train circulant de Bienne à Thoune ( canton de Berne). Le musicien devait jouer un air d’anniversaire quelques jours plus tard.

La police avait lancé samedi un avis de recherche intitulé « un violon précieux sorti d’un train ».

Grâce à l’enregistrement vidéo qui fonctionne à l’intérieur des trains régionaux, les CFF et la police ont pu constater qu’un inconnu descendu du train à Kehrsatz-Nord avait emporté le coffret à violon. Vu les circonstances, le Ministère public de la région Berne-Mittelland avait décidé de rendre publiques les images de l’inconnu.

Dans l’étui se trouvait un Stradivarius, un violon valant plusieurs millions de francs, prêté à Alexander Dubach qui l’avait oublié dans le train vendredi soir. Le musicien avait aussitôt déclaré sa perte à la police.

Deux jours plus tard, le violon a été déposé aux objets trouvés par le jeune homme de la photo.

« Il y avait quelques types saoûls dans le train, alors j’ai pris l’étui à violon, avant qu’il n’arrive quelque chose« , a-t-il déclaré au journal bernois, ajoutant qu’il pensait que cet étui intégrait quelque chose de précieux.

Comme il travaillait le lendemain, il n’a pu déposer le violon que le dimanche aux objets trouvés, a-t-il ajouté.

Il a appris à ce moment-là faire l’objet d’un avis de recherche. « Cela m’a très étonné », a-t-il déclaré au journal.

Le violoniste distrait a de son côté « eu la peur de sa vie« , a-t-il déclaré à la « Berner Zeitung ». « Je n’aurais jamais pu réparer ce dommage« , a-t-il dit en référence à la valeur du violon, qui s’est engagé à ne plus jamais transporter lui-même.

« Je ne le réceptionnerai que juste avant un concert, et le rendrai tout de suite après », a-t-il aussi dit.

Le propriétaire du violon, qui veut rester anonyme et qui l’avait prêté à M. Dubach, a toujours pensé qu’il retrouverait son instrument.

Il s’est engagé, avec le violoniste, à verser une récompense au jeune homme qui l’a retrouvé, qui précise ne « rien avoir demandé ».

Environ 600 violons, violoncelles et altos Stradivarius issus de l’atelier du luthier italien Antonio Stradivarius (1648-1737) sont encore en circulation.

Pour information le record de vente d’un Stradivarius, 13,5 millions de francs au total, a été atteint par le « Lady Blunt » lors d’une vente à Londres en juin 2011. Sans commentaire !

ECOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus