Jeudi 19 juillet. 18h30 au Théâtre du Saulcy – Université de Lorraine.

Hors cadre, puisqu’il s’agit de la première rencontre entre les quatre musiciens autour de ce projet qui se poursuivra en 2013 en Franche comté ;

Hors cadre, puisqu’il s’agit d’une présentation faisant suite à quatre jours de résidence au Théâtre du Saulcy

Hors cadre, puisque ce projet n’est pas dans les activités estivales officielles de la Ville

Mais dans la cadre puisqu’il sera question de musique, de lutherie, de poésie, de rêve, … tout ce que défend Fragment depuis maintenant 11 ans.

Deh Fuggi Mio Core ! ! (titre provisoire du projet) rassemble :

Philippe Berger (violon alto et guitares, voix en français)

Louis Michel Marion (viole de gambe, contrebasse, guitare basse)

Alain Meyer (violes de gambe, facteur de violes, estampes et gravures du XVIIe)

Michel Igisch (violes de gambe, voix en chinois) [Luxembourg]

Philippe Berger (musicien messin vivant à Paris, compositeur et interprète, membre de l’Archipel Nocturne, du Quatuor Pli, se voit offrir une résidence de création sur l’année 2013 à Saint-Claude et la montagne du Haut-Jura, avec l’idée de créer un ensemble de musique baroque-contemporaine autour de la viole de gambe et de la poésie.

Cet ensemble réunira une diversité de potentiels allant de la facture de violes à la guitare électrique, en passant par la poésie chinoise et française, la gravure du XVIIe siècle, l’écriture et l’improvisation.

La première rencontre de travail aura lieu au théâtre du Saulcy avec cette présentation publique Jeudi19 juillet. Entrée libre.

(Communiqué)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus