Après «Les Triplettes de Belleville» Sylvain Chomet réalise en 2010 « son second film, L’illusionniste« , d’après un scénario original de Jacques Tati.

Le personnage est dégingandé à souhait, pipe à la bouche et pantalon trop court, clone dessiné de l’auteur de “Mon Oncle” ou des «Vacances de Monsieur Hulot». Un long film d’animation aux dessins bien léchés, riche de décors et d’atmosphères nostalgiques et qui nous transporte avec fantaisie de Paris à Edinburgh, des cabarets Rive Gauche aux pubs enfumés d’Écosse.

ECOUTER VOIR

Version intégrale

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus