Ce court poème a été écrit par W.S le 1er septembre 1942 à Drancy sur des murs de plâtre. Le nom de cet homme dont on ne connait que les initiales n’a pas été retrouvé.

Le Mémorial de la Shoah à Paris, présente actuellement jusquau 16 septembre 2012, une exposition consacrée à ces graffitis, ultimes témoignages, tracés ou gravés sur des murs de cette cité HLM par ceux qui arrêtés parce que juifs par la police française ou les milices aux ordres de Vichy, furent déportés dans les camps de la mort et dont la plupart ne revinrent pas. Le Mémorial organise également du 1er avril au 26 août 2012 une exposition consacrée au Cinéma durant l’année 1942.

En partenariat avec le ministère de l’Education nationale de la Jeunesse et de la Vie associative il présente un site Internet destiné aux enseignants sur l’enseignement de l’histoire de la Shoah qui permet non seulement de faire le point sur l’état de la recherche mais, à travers les pistes pédagogiques proposées, il entend aussi aider les professeurs à concevoir leurs séquences d’enseignement et à les mettre en œuvre.

Ne jamais oublier. Hommage.

P-A L



Départ

Je m’en vais vers l’inconnu

En suivant mon destin

Et en laissant tristement ici

Mon bonheur et mes chagrins


La vie fut belle en ce pays

Où je n’ai plus le droit de rester

Chose trop jolie

doit une fois cesser


Adieu, ch pays de ma jeunesse

Non; laisse-moi crier Au Revoir`

…moi j’ai fait une promesse

Je veux garder mon espoir


W.S 1er sept 1942


Cette personne a très vraisemblablement été déportée le 2 septembre 1942 par le convoi n°27 vers Auschwitz-Birkenau (Pologne)


MÉMORIAL DE LA SHOAH

Exposition «Des noms sur des murs»

17 rue Geoffroy-l’Asnier. 75004 Paris

Métro. Ligne 1, station: Saint Paul ou Hôtel de ville ou Ligne 7, station: Pont Marie

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus