«I move so I am»; je bouge donc je suis, son réalisateur hollandais Gerrit van Dijk a gagné le Lion d’Or de Berlin en 1998 pour ce film, un style, une passion du dessin, l’utilisation d’une bande sonore très originale mélangeant des dialogues, des chants des enregistrements urbains. De Michel-Ange à Mondrian un hommage aux grands maîtres.

P-A L

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus