Dessin animé, film d’animation et art ? Art oui, le mot est parfaitement juste et adapté, et l’accoler au mot film d’animation ou dessin animé n’est ni incongru ni une figure de style. En douteriez-vous, faites-vous donc encore partie des sceptiques, des blasés, des vaseux ou des incrédules ? Voici un petit bijou pour lever tous vos doutes, toutes vos appréhensions. Ce film est du à Jan Svankmajer, cinéaste tchèque. Il mélange à la fois techniques d’animation, des prise de vue directes , des montages fractionnés très rapides combinés avec des mouvements de caméra (stop motion, technique video utilisant des images fixes) le tout dans un imaginaire maîtrisé qui apparente son style au surréalisme. Voyons donc en détail!

Vous y trouvez Arcimboldo revisité (peintre italien de la Renaissance créant des visages reconstitués à partir de végétaux et d’éléments et d’objets disparates), ou Franz Xaver Messerschmidt (sculpteur allemand du XIXème siècle) dans ces personnages en argile en situation de métamorphose, surgis d’une glaise matricielle et vivante, ou mieux encore art brut et ready-made qui provoquèrent tant le siècle passé. Et s’il était encore besoin d’argumenter, prêtez aussi attention à la musique, et chassons de nos usages le stupide mot mal choisi de contemporain car il n’existe pas de temps qui s’opposent et se combattent, nulle bataille des Anciens contre les Modernes, mais seulement le déroulé de la civilisation, de la génération et de la nouveauté. Oui, vraiment c’est du grand art, cette fois ci vous êtes convaincu j’espère, alors tous ensemble oui (…!) réjouissons-nous !

Pierre-Alain Lévy

ECOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus