On aime d’abord par hasard

Par jeu, par curiosité

Pour avoir dans un regard

Lu des possibilités


Et puis comme au fond de soi-même

On s’aime beaucoup

Si quelqu’un vous aime, on l’aime

Par conformité de goût


On se rend grâce, on s’invite

À partager ses moindres mots

On prend l’habitude vite

D’échanger de petits mots

Quand on a longtemps dit les mêmes

On les redit sans y penser

Et alors, mon Dieu, on aime

Parce qu’on a commencé


PAUL GÉRALDY (1885-1983)


Illustration: “une parisienne” de Jean-Gabriel Domergue (1989-1962)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus