Le Royaume-Uni célèbre le jubilé d’or de Sa Majesté la Reine Elisabeth II. Cinquante années de règne. A cette occasion le Victoria and Albert Museum à Londres présente une exposition de photographies et de documents d’archives de Cecil Beaton(1904-1980) qui fut le photographe portraitiste attitré de la famille royale

Une exposition au demeurant impressionnante puisqu’elle comporte pas moins de 18 000 tirages exclusifs, de très nombreuses feuilles de contact

Cecil Beaton a laissé derrière lui une oeuvre photographique diversifiée, en effet au delà de ses fonctions officielle à la Cour, il travailla pour de prestigieux magazines internationaux tels que Harper’s Bazaar, Vogue ou Vanity Fair photographiant aussi bien les étoiles d’Hollywood, F. Sinatra, Audrey Hepburn, Grace Kelly, que ses amis du monde littéraire Truman Capote ou Jean Cocteau ou les existentialistes français, J-P Sartre, tout comme Picasso

Son atelier de Londres avait des allures de palais de Topkapi, il n’hésitait pas à recourir à des décors sophistiqués pour mettre en valeur ses modèles, Marlene Dietrich, Greta Garbo, Coco Chanel, Gary Cooper

En 1937 il est nommé photographe officiel de la Cour, et rien de ce qui se passe à Buckingham n’échappera à son objectif. Il contribuera notamment à redorer le blason de la famille royale que les avatars sentimentaux et les errements politiques du feu roi Edward VIII avaient quelque peu terni.

Ses portraits de la Reine et de la famille royale sont souvent emprunts d’émotion et s’inscrivent tout autant dans des contextes historiques souvent éprouvants. A telle enseigne la famille royale pendant le Blitz sur Londres. Photographie de la jeune princesse Elisabeth s’adressant aux enfants de Londres après que 9 bombes allemandes fussent tombées sur le palais de Buckingham. L’exposition retrace bien ces moments tragiques tandis que les enfants de Londres sous le feu ennemi sont évacués, ainsi est restituée l’allocution de la reine  » Les enfants ne partiront pas sans moi, je ne partirai pas sans le Roi, et le Roi ne partira jamais ! »

De magnifiques photographies en noir et blanc, une mise en scène de chaque cliché à travers le dédale des 775 salles composant le Palais, les cérémonies autour du Couronnement en 1953. Une intimité tendre de la Reine Elisabeth jeune maman contrastant avec les portraits officiels où elle est revêtue de l’uniforme de Grand Amiral ( titre qu’elle offrira ultérieurement au Duc d’Edinburgh)

Et puis il va de soi toutes les photographies retraçant la geste monarchique et la fonction sociale d’un monarque soucieux de ses concitoyens et de son pays

God save the Queen !


Timothy Orpington.

Correspondant à Londres pour WUKALI


Victoria and Albert Museum.

QUEEN ELIZABETH II by Cecil Beaton

Entrée gratuite.

Cromwell Road, London SW7 2RL. LONDRES

à 10 minutes de la station de métro Knightsbridge ( Piccadilly Line) ou South Kensington( Picadilly, Circle et District Line)

Bus C1, 14, 74 and 414

jusqu’au 22 avril 2012


ECOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus