Le gouvernement de la province de Buenos-Aires croit avoir trouvé la parade pour récupérer un peu de la manne financière qui échappe chaque année à l’impôt. Chaque année en effet entre 25 et 30 milliards $ prennent discrètement la poudre d’escampette, la fraude fiscale en Argentine est après le football le second sport national

Ainsi les contrevenants qui mus par la grâce se mettraient en règle avec le fisc pourraient bénéficier gratuitement du téléchargement gratuit de musique sur Internet ! Il fallait y penser ! De quoi donner des idées à Bercy…

V. K-V

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus