« LA NUIT N’ECLAIRE PAS TOUT »

C’est l’histoire rocambolesque d’un écrivain désenchanté et aigri, repris en main par une jeune femme rousse chercheuse de miracles…

Telle une Alice au pays des Merveilles, elle entraîne ce malheureux écrivain, victime consentante, sur les routes d’Europe à la recherche de chimères.

Le lecteur se promène dans les rues de Paris, à Amsterdam, à Turin et à Londres porté par une force mystérieuse qui se manifeste dans un drôle de personnage appelé Tadeus Sirop.

Dans ce roman original on retrouve des personnages truculents et caricaturaux : une concierge autoritaire, une charmante momie russe rescapée de la chute de l’empire russe, un gentil fou habillé d’une veste ornée de centaines de sachets de thé (référence au chapelier fou ?) mais aussi des animaux qui pourraient surgir l’univers de Lewis Caroll : un hamster nostalgique, des oiseaux amateurs de poésie russe et bien sûr des lapins …

Patricia Reznikov, écrivain franco-américain connue pour ses illustrations d’albums de jeunesse, décrit un monde surréaliste, coloré et ingénu.

Mais sous des aspects légers et fantaisistes, l’écrivain exprime la nostalgie des peuples d’Europe de l’est traumatisés par l’exode et la shoah, la quête des origines et surtout la recherche du père.

Pour ce roman, Patricia Reznikov a obtenu le Prix Las Cazes-Brasserie Lipp

Anne-Hélène Dargentré- Duplessis


La nuit n’éclaire pas tout

Patricia Reznikov

Editions Albin Michel


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus