Un homme bien, un homme libre, un écrivain, un sage, un européen, un homme politique et un chef d’état, une lumière, Vaclav Havel vient de mourir à l’âge de soixante-quinze ans. Hommage .

« Le paradis terrestre, où tous les gens s’aimeraient, où ils seraient courtois et aimables, où tout serait beau et évoluerait harmonieusement à la satisfation du Seigneur, n’existera jamais. »

« La scène politique attirera toujours des aventuriers irresponsables, des ambitieux et des escrocs, on ne cessera pas si facilement que cela de détruire notre planète. »

VACLAV HAVEL. Méditations d’été

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus