ST-ART 2011 , 16e édition.

Foire Européenne d’Art Contemporain.

La 16ème édition de la Foire Européenne d’Art contemporain de Strasbourg qui s’est tenue du 25 au 28 novembre a rencontré un succès certain qui a assis sa position de 1ère foire Française hors Paris.

2011 est sans conteste, sur le plan artistique, la meilleure édition depuis la création de la Foire il y a 16 ans.

La fréquentation est restée stable avec près de 25 000 visiteurs accueillis, soit environ 4% de visiteurs en plus par rapport à 2010.

Les galeries s’accordent à trouver les visiteurs de cette année plus professionnels, avec toujours plus d’amateurs d’art et d’acheteurs. Notamment le soir vernissage avec un peu moins de 5 000 invités venus visiter la foire.

D’année en année ST-ART affine la qualité de ses choix, tant sur les expositions que sur l’ensemble des galeries.

– l’exposition « 5 collections privées strasbourgeoises » en particulier qui donnait à voir le choix de collectionneurs et ouvrait la porte de collections privées jalousement gardées.

– la présence de nouveaux venus tels que les galeristes Jean Brolly, Paris, Bernard Jordan, Paris, Jordan/Seydoux, Allemagne, Michael Woolworth, Paris, …

– et le soutien toujours fidèle des galeries Jean-Pierre Arnoux, Pascal Gabert, Yves Iffrig, Jean-Pierre Ritsch Fisch, Paola Forni, Sala Pares, Capazza, Laurent Strouk, …

– la forte présence espagnole

– ainsi qu’une présentation plus épurée de l’ensemble des stands
ont contribué à renforcer la qualité de la session 2011

Le courant d’affaires a été jugé satisfaisant compte tenu de la conjoncture économique. Le nombre de ventes a été aussi bon qu’en 2010, avec plus de 900 œuvres vendues ou promises à la vente, ce qui fait une moyenne de 10 œuvres par galerie.

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour la 17e édition de ST-ART : 23 – 26 novembre 2012.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus