Des Japonais ont construit en pleine forêt un xylophone en pente, une boule en bois jouant par gravitation «Jésus que ma joie demeure » de J.S. Bach.

Une performance extraordinaire lorsque l’on sait que la longueur de chaque lamelle, taillée en forme de V pour maintenir la balle, doit être calculée pour jouer la bonne note et la bonne durée.

Quand l’Art, les mathématiques, l’informatique, l’acoustique et l’artisanat se combinent pour représenter la même expression du talent des hommes.

Cette séquence vidéo a été conçue et réalisée pour une publicité pour une marque de téléphones portables. Amis du Pays du Soleil levant, chapeau bas, bravo !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus