La saison lyrique à l’Opéra-Théâtre de Metz a bien débuté avec un « Falstaff » de Verdi dont on a beaucoup parlé, France-Musique y a consacré dimanche 9 octobre toute une émission dont les critiques plutôt élogieuses saluaient le talent des jeunes artistes qui ont enchanté la scène autant que la mise en scène de fantaisie toute en couleurs imaginée par Jean-Louis Grinda. Comme le souligne la dernière phrase du livret:  » Tutto il mondo è burla ! » le monde entier est une farce !

Lire dans Wukali l’article intitulé: « L’Identité musicale de Metz« 

ECOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus