Dans le milieu de la Muséologie et de l’histoire de l’art on ne parle plus que de cela, l’identification d’un dessin de Léonard de Vinci. Les techniques les plus en pointe de l’ingénierie et de l’imagerie ont été mises en oeuvre, et ce fort beau dessin, représentant une jeune fille vue de profil, coiffée et habillée d’élégance, semble être bien de la main de Léonard. On y a d’ailleurs trouvé l’empreinte d’un doigt. Il semblerait même que deux peintres dont Léonard en personne, aient travaillé à cette oeuvre ( voir la video).

En outre, des comparaisons stylistiques peuvent être naturellement faites avec un portrait de femme de Léonard de Vinci propriété de la reine d’Angleterre et aujourd’hui conservé au Château de Windsor.

Cette « Belle Princesse » pourrait représenter Bianca Sforza, fille de Ludovico Sforza, Duc de Milan (1452-1508) et de sa maîtresse Bernardina de Corradis, et dater de 1496; elle devait alors avoir treize ou quatorze ans. On sait d’elle qu’elle se maria très jeune avec Galeazzo Sanseverino, et qu’elle mourut quatre mois après son mariage.

Léonard de Vinci a peint également deux maîtresses du Duc, Cecilia Gallerani et Lucrèce Crivelli

Cette oeuvre initialement achetée lors d’une vente en 1998 chez Christie’s était considérée comme allemande et datant du début du XIX ème siècle. Bien entendu la contreverse entre spécialistes enfle.

La petite histoire comme toujours dans ce cas a aussi de colossales incidences financières, en effet si l’authentification est confirmée le prix de l’oeuvre passerait de 21000 dollars en 1998 à probablement 5000 fois plus aujourd’hui …!

P-A L

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus