Petit oiseau deviendra bleu,

Pourvu que l’on crève la vitre et la toile,

Bleu comme la lessive et bleu comme les yeux,

Bleu comme les ardoises et le ciel sans étoile.

Petit oiseau deviendra bleu…


Petit oiseau deviendra tigre…

Venez et pénétrez dans la caverne et le château,

C’est la saison où le canard émigre,

Vous aviez vingt ans sur le pont du bateau

Petit oiseau deviendra tigre…


Petit oiseau choisira sa cage de feu,

Parmi des femmes nues et des statues en décombres.

Il rentrera dans le tiroir où l’on met les jeux

Avec le poivre du Brésil, l’huître perlière et le concombre.


Petit oiseau est devenu bleu.


Et Labisse a construit son ciel et sa maison.


Robert Desnos. Poème écrit en 1941

(né en 1900- mort du typhus en 1945 au camp de Theresienstadt)


Illustration: peinture de Félix Labisse. La magicienne caraïbe

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus